> Tech > 3. Ne regarder que ce qui est nécessaire

3. Ne regarder que ce qui est nécessaire

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Dès lors que l’on comprend les données sous-jacentes et la « sélectivité » de la demande de requête, il est plus facile de comprendre et d’accepter le choix par l’optimiseur de la méthode d’accès pour une table particulière. D’ailleurs, Visual Explain fournit cette information pour chaque objet base de données

présent dans le diagramme. Elle apparaît dans le panneau de droite en sélectionnant le noeud représentant l’objet. L’information est aussi présente dans le diagramme lui-même. Par défaut, le nombre de lignes produites par un noeud donné est présenté comme une étiquette sur la flèche au-dessus du noeud (figure 6).

En suivant le chemin d’exécution des requêtes, ces étiquettes montrent la réduction des résultats en fonction des éventuels facteurs de filtrage appliqués. Ici, le table scan produit 36 lignes après application des critères de sélection locaux. Ces 36 lignes sont passées comme entrée à la table hash temporaire au-dessus. Pour les noeuds placés à droite d’une jointure, le nombre sur la flèche représente le nombre moyen estimé de lignes qui correspondront à la ligne venant du côté gauche de la jointure.

Si une table est peuplée d’un grand nombre de lignes et si la section locale de la requête est supposée produire un petit résultat, un table scan complet n’est probablement pas la meilleure méthode d’accès. Vous pouvez reconnaître les deux conditions en examinant le diagramme Visual Explain.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010