> Tech > 3) Répartition de charge et tolérance aux pannes des connecteurs

3) Répartition de charge et tolérance aux pannes des connecteurs

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Dans la première partie de l’article consacré au routage, nous avons détaillé la méthode utilisée par Exchange pour effectuer le routage entre les serveurs d’une même organisation. Il est important de comprendre comment s’effectuent la répartition et la tolérance aux pannes de ce routage. Le principe général utilisé pour la

répartition de charge consiste en cas de routes multiples, à utiliser les routes les unes après les autres. Pour la tolérance aux pannes, le principe est de disposer de plusieurs routes permettant l’accès à la destination et d’utiliser ces routes alternatives en cas de problème sur la route principale.

• Premier cas: existence de plusieurs serveurs HUB sur le site de destination Si nous prenons le cas de 2 serveurs HUB disponibles sur le site distant, la première connexion SMTP va s’effectuer sur le premier serveur HUB du site distant, la seconde sur le second HUB, la troisième sur le premier HUB et ainsi de suite. En cas de perte d’un des serveurs HUB du site distant, l’ensemble des connexions se fera avec le serveur HUB restant jusqu’au redémarrage du serveur défectueux pour ensuite reprendre automatiquement la répartition de charge.

• Deuxième cas : existence de plusieurs serveurs HUB source configurés au niveau du connecteur sortant Si vous spécifiez plusieurs serveurs HUB dans la source du connecteur, il y aura automatiquement une utilisation round-robin des serveurs source pour envoyer un mail par ce connecteur. Sauf dans un cas : si le mail est généré sur un des serveurs source (rôle HUB hébergé sur le même serveur que le rôle MBX par exemple), alors le message passera toujours par ce serveur source afin d’éviter de transiter par un autre serveur source du connecteur. En ce qui concerne la tolérance aux pannes, si l’un des serveurs source n’est pas disponible, alors les messages transiteront par les autres serveurs source.

• Troisième cas : configuration de plusieurs smarthosts au niveau du connecteur SMTP Le principe est exactement le même que pour le premier cas, à savoir une connexion successive à chacun des smarthosts.

• Quatrième cas : communications des serveurs HUB vers les serveurs EDGE Pour simplifier la configuration, bien qu’elle soit faisable manuellement, il est conseillé d’abonner chaque serveur EDGE à un site Active Directory. Vous pouvez abonner plusieurs serveurs EDGE à un même site AD. Lors de cet abonnement, un connecteur SMTP d’espace d’adressage * est alors créé. Si vous envoyez un mail depuis l’organisation Exchange vers internet, un des serveurs HUB du site va prendre en charge ce message et l’envoyer vers un des serveurs EDGE en utilisant ce connecteur. La tolérance aux pannes et la répartition de charge s’effectue par round-robin en utilisant les différents serveurs HUB du site et les différents serveurs EDGE placés dans la DMZ.

• Cinquième cas : communications des serveurs EDGE vers les serveurs HUB Si vous utilisez l’abonnement des serveurs EDGE, un connecteur avec un espace d’adressage ‘–‘ sera automatiquement créé en direction du site Active Directory d’abonnement. Lorsqu’un message provenant d’internet doit être routé vers l’organisation Exchange 2007, le serveur EDGE fait une répartition de charge et la tolérance aux pannes en utilisant successivement les différents serveurs HUB installés dans le site AD.

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010