> Tech > 3. Une gestion améliorée (2)

3. Une gestion améliorée (2)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

3. Administration : ce volet se décompose en cinq catégories, elles-mêmes divisées en sous catégories. Voir figure 5.

• Première catégorie, Device Management, divisée en 5 parties
- Management Servers : liste l’ensemble des serveurs Operation Manager. Permet de configurer le serveur Operation Manager pour

3. Une gestion améliorée (2)

la supervision, de créer un des paramètres de GPO pour assigner un site Active Directory à un serveur MOM, de modifier les paramètres de heartbeat (pulsations, qui sont émises entre le serveur et l’entité supervisée), de modifier les paramètres d’installation des agents, de découvrir les différents postes, d’installer les agents et de configurer votre serveur en tant que serveur proxy pour les postes sans agents.
– Agent-Managed Computers : liste l’ensemble des postes découverts et qui possède un agent installé. Vous pourrez modifier le paramètre qui spécifie quel serveur MOM gère ce poste, réparer un agent, désinstaller un agent, supprimer un poste de la liste, ouvrir des vues spécifiques à ce poste (alerte, performance…) etc.…
– Agentless Managed Computers: liste l’ensemble des postes découverts et qui ne possèdent pas d’agent installé. Vous pourrez modifier le paramètre qui spécifie quel est le serveur proxy MOM qui centralise les erreurs, supprimer un poste de la liste, ouvrir des vues spécifiques à ce poste (etc.… – Network Devices : liste l’ensemble des appareils réseaux découverts. Vous pourrez modifier le paramètre qui spécifie quel est le serveur proxy MOM qui centralise les erreurs,
– Pending Management : vous retrouvez ici les postes dont l’installation de l’agent est en fil d’attente ou ceux dont l’installation n’a pas fonctionnée.

• Deuxième catégorie divisée en trois Settings :
– Agent : Paramètre qui permet de configurer la périodicité à laquelle les postes avec agents envoient leurs pulsations.
– General : liste l’ensemble des paramètres disponibles pour les alertes (état, résolution automatique), le nettoyage automatique de la base de données, les notifications, la participation au programme Customer Experience Improvement Program (CEIP, cette fameuse fenêtre qui apparait après le crash d’une application et qui vous demande si vous voulez envoyer un rapport à Microsoft), le serveur MOM qui exécute le service Reporting, la console Web, – Server : Paramètre qui permet de configurer le nombre de pulsations manquées qui déclencherait une alerte, permet aussi d’autoriser ou non l’installation manuelle d’agent.

• Troisième catégorie, Security divisée en 3 :
– Run As Accounts : permet d’effectuer certaines tâches comme la création de règles de moniteurs avec un compte d’utilisateur spécifique.
– Run As Profile : permet de rassembler différents Run As Account.
– User Roles : permet d’assigner un utilisateur à un rôle, de créer de nouveaux rôles… (nous reviendrons en détail plus tard sur les différents rôles)

• Quatrième catégorie, Management Packs : vous permet de lister les dépendances entre packs d’administrations, vérifier le numéro de version, créer, exporter, importer et supprimer des packs d’administration.

• Cinquième catégorie, Notifications : vous permet de configurer des messages qui seront automatiquement envoyés lors d’une alerte. 4. Reporting : dans cette catégorie vous aurez accès aux différents rapports disponibles en fonction de vos packs d’administration. Vous pourrez bien évidemment créer vos propres rapports.

Nous y reviendrons dans la partie spécifique au Reporting. 5. My Workspace : vous permet de modifier la façon dont s’affiche les informations, notamment vos vues et recherches favorites

3.2 Les packs d’administration
Un pack d’administration regroupe les événements, les alertes et les compteurs de performances qui se rapportent à une application spécifique ou à un ensemble précis de fonctionnalités. Les packs d’administration d’Operations Manager 2007 reposent sur XML et utilisent le langage SDM pour définir des modèles de fonctionnement. Ils stockent également les documents de connaissance au format XML.

On peut les retrouver avec une extension.MP, ou.XML. Chaque pack d’administration comporte des rapports basés sur les éléments les plus utilisés en fonction des cibles choisies. Libre à vous de personnaliser ensuite ces rapports pour les adapter à vos besoins. Des packs d’administration sont constamment en cours de développement au sein de Microsoft, chaque nouveau produit doit disposer d’un pack d’administration avant sa mise sur le marché. On retrouve des packs d’administration pour Windows Vista, XP, 2000, Active Directory, Office, Exchange, SharePoint, Virtual Server. Il existe également de nombreux packs d’administrations développés par des sociétés tiers qui vous permettront d’établir des connexions vers le monde Linux, Apple, Oracle et bien d’autres.

Une des nouveautés au niveau des Managements de MOM 2007, est le fait qu’il soit Simlocké, c’est-à-dire vous ne pourrez pas changer la configuration, vous pourrez faire ce qu’on appelle un override d’une règle, la règle d’origine ne sera pas modifiée mais les nouveaux paramètres seront quand même appliqués.

3.3 Intégration avec Active Directory
Les rôles utilisateurs personnalisés d’Operations Manager sont reliés aux groupes Active Directory de façon à pouvoir octroyer les droits d’accès aux utilisateurs du domaine. Les unités d’organisation peuvent être prises en charge par l’administration. En cas d’ajout d’un nouveau dispositif à une unité, ce dernier sera automatiquement détecté et l’agent sera déployé et configuré pour communiquer avec le groupe d’administration approprié.

Operations Manager exploite les fonctionnalités de recherche LDAP d’Active Directory pour découvrir les appareils. Amélioration des agents MOM dans l’intégration Active Directory. Lorsque vous installez par exemple un agent sur un poste qui vous servira d’image pour la déployer sur d’autres postes, l’agent saura automatiquement grâce à une requête LDAP vers quel serveur MOM pointer.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010