> Tech > 4 : Installer SQL Server dans un cluster

4 : Installer SQL Server dans un cluster

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Toutes les ressources du cluster ayant été déplacées dans leurs nouveaux groupes de clusters, vous êtes prêts à  installer SQL Server sur le cluster. Mais, avant cela, il faut exécuter l'utilitaire ligne de commande comclust.exe à  partir d'une invite de communication sur le noeud primaire. Cet outil ajoute la ressource

MS DTC (Microsoft
Distributed Transaction Coordinator)
au groupe appelé Cluster Group de façon
à  ce que tous les noeuds puissent
partager la ressource. Ensuite, exécutez
comclust.exe sur chacun des autres
noeuds du cluster.
Vous pouvez maintenant installer
SQL Server sur le cluster. Le principe
est le même que pour installer SQL
Server sur un lecteur local. La figure 3
montre l’un des premiers écrans d’installation
que vous verrez. Quand vous
nommez le serveur virtuel, SQL Server
reconnaît que vous êtes en train d’essayer
d’installer l’instance sur un cluster
et sélectionne l’option appropriée
(Virtual Server) par défaut. Tapez un
nom de serveur virtuel – à  nouveau, je
préfère adopter une convention de
nom simple que je pourrai augmenter
(VSQL01, par exemple) – et cliquez sur
Next. Après ce clic, vous risquez de
constater une longue pause correspondant
à  l’enregistrement et à  la vérification
de DNS.
Ensuite, SQL Server vous invite à 
attribuer une adresse VIP au nom de
SQL Server virtuel et à  spécifier un réseau
qu’utilisera le SQL Server, comme
le montre la figure 4. Tapez l’adresse
VIP et le nom du réseau et cliquez sur
Add.
Les parties suivantes du processus
d’installation permettent de spécifier
où vous voulez placer les fichiers de
données et quels noeuds sont d’éventuels
propriétaires de votre instance
SQL Server. Sur l’écran où vous spécifiez
le chemin des fichiers de données
et binaires, confirmez une fois de plus
le chemin conduisant à  vos données.
J’ai constaté parfois que, bien qu’ayant
précisé que je voulais les données sur
le lecteur P, la sélection pouvait changer
sur l’écran de confirmation final.
Les binaires programme de SQL Server
s’installeront sur des serveurs locaux
au travers de tout noeud que vous avez
sélectionné précédemment comme
propriétaire possible de votre instance.
Les fichiers de données résideront
sur le lecteur en cluster partagé.
La dernière étape de l’installation
de SQL Server sur le cluster consiste à 
taper le nom d’utilisateur et le mot de
passe d’un compte administrateur valide
pour tous les noeuds qui sont
d’éventuels propriétaires de SQL Server. Utilisez ce compte pour copier
les données provenant du noeud où
vous avez installé SQL Server sur les
autres noeuds participants. Ensuite,
SQL Server copiera les binaires sur
tous les noeuds et enregistrera les
contrôles ActiveX (comme il le fait
dans une installation SQL Server classique).
Cette opération peut durer jusqu’à 
10 minutes. Pendant ce temps, vous
verrez seulement le message Setup is
performing required operations on
cluster nodes. This may take a few minutes.
En principe, le service SQL
Server et les services connexes démarrent
et l’installation est terminée.
Comme dans le cas d’une installation
SQL Server classique, il vous faudra
peut-être réinitialiser les deux noeuds,
en fonction des deux conditions
suivantes : si vous utilisez MDAC (Microsoft
Data Access Components) mis
à  jour, et si la configuration a pu obtenir
l’accès exclusif à  certains des fichiers.
En cas d’échec de l’installation, attendez-
vous à  une longue opération de
débogage parce que pendant la mise
en place, vous ne verrez pas d’erreur
sur l’écran. Par conséquent, vous devrez
vous plonger dans de nombreux
journaux pour déterminer la cause
initiale. Pour apprendre certaines techniques
servant à  dépanner une installation
SQL Server dans un environnement
en cluster, voir l’encadré
exclusif Web « Troubleshooting a Failed
Installation », sur www.itpro.fr Club
Abonnés.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010