> Tech > L’action d’automatisation avec les commandes et les scripts

L’action d’automatisation avec les commandes et les scripts

Tech - Par iTPro - Publié le 16 janvier 2012
email

Actions d'automatisation

Que votre plan d'automatisation et votre filtrage soient simples ou complexes, vous pouvez choisir un nombre quelconque d'actions d'événements à exécuter. Je vous conseille de créer un petit nombre d'actions e-mail, afin d'établir rapidement un mécanisme de notification pour vous et les membres de

L’action d’automatisation avec les commandes et les scripts

votre équipe. .

Une autre astuce : souvent, les utilisateurs veulent des SMS ou du « texting ». Bien qu’IBM Systems Director ne fournisse pas de notifications SMS, vous pouvez utiliser la notification par e-mail pour envoyer des messages texte à des téléphones mobiles. Par exemple, si je sais que j'ai un téléphone AT&T, je peux simplement envoyer par e-mail numéro@txt.att.net, et le numéro de téléphone spécifié recevra un message texte. Cette fonction est très utile pour les téléphones de base qui supportent la messagerie texte mais pas le e-mail d'accès aux données. Pour trouver votre fournisseur, recherchez simplement "email to text message," pour en obtenir une liste. 

IBM Systems Director vous permet d'automatiser de nombreux types d'actions d'événements, y compris des actions courantes et avancées. L'encadré « Actions d'automatisation d'IBM System Director » donne la liste complète de ses actions. La seule différence quant à leur fonctionnement est que vous pouvez créer des actions courantes directement dans l’UI web de Systems Director, tandis que les actions avancées lancent l'ancienne interface (UI) Java pour créer l'action d'événements. Mais, une fois l'action créée, vous pouvez la sélectionner au moyen du wizard web.

Automatisation des commandes et scripts

La fonction automatisation la plus puissante d'IBM System Director est la possibilité d’utiliser des définitions de commandes et des scripts CLI (command-line interface). Vous utiliserez des définitions de commandes pour exécuter des commandes au niveau OS ou des scripts sur des systèmes gérés, quand des événements se produisent. Ce peut être des commandes CL sur IBM i, des commandes Linux/AIX, ou des scripts complets de votre création, que certains événements déclencheront. C'est aussi la manière d'automatiser en utilisant les commandes de Systems Director.

Astuce : il existe une tâche Generate Event sur les systèmes gérés par IBM Systems Director, qui vous permet de créer vos propres événements pour des événements spécifiques à automatiser. En clair, et si vous avez un événement unique sur votre OS pour lequel vous voulez automatiser une action, il vous suffit de générer l'événement et de lui donner une identification unique. Ensuite, dans Systems Director, créez un filtre d'événements qui capturera l'événement et utilisez un plan d'automatisation pour l'associer à l'exécution d'une définition de commande. Cette méthode, parfaitement circulaire, permet d'automatiser des problèmes d’OS très spécifiques qui exigent des solutions d’OS tout aussi spécifiques.

Pour automatiser l'exécution d'une définition de commande, utilisez l'action avancée Start a task on the system that generated the event listé dans "IBM System Director Automatisation Actions." Le fait de cliquer pour créer l'action ouvre un applet Java qui vous permet de spécifier la définition de commande. J'ai créé une définition de commande appelée FixMe qui exécute une commande OS spécifique. Dans la figure 5, vous pouvez voir la définition de commande FixMe dans la ligne [Process Management][Command Definitions][FixMe]. Bien que la création de l'action soit un peu compliquée, le résultat en vaut la peine.

Pour finir, sachez aussi que presque toutes les tâches IBM System Director que vous pouvez effectuer par l'interface (UI) web, sont aussi disponibles via le CLI. Cela vous permet d'automatiser des tâches Systems Director qui n'apparaissent pas directement dans l'action Start a task, en créant une définition de commande pour d'autres tâches de Systems Director telles que Edit virtual servers. Par exemple, si vous obtenez un événement de seuil provenant de votre serveur virtuel IBM i, AIX, ou Linux, indiquant que l'utilisation de la CPU par le serveur est excessive, vous pouvez créer une définition de commande avec une commande Systems Director à l’intérieur, puis appeler la définition de commande pour changer les paramètres du serveur virtuel. Dans cet exemple, j’exécute la commande suivante, que j'ai spécifiée dans ma définition de commande, pour augmenter la quantité de CPU allouée aux deux processeurs virtuels :

smcli chvs -A "cpu=2" vs_1
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 16 janvier 2012