> Tech > Affectations des lettres d’unités

Affectations des lettres d’unités

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Une fois que le Gestionnaire d'entrées a initialisé les pilotes de stockage disque, il invoque la fonction interne de IoAssignDriveLetters. Cette fonction crée un lien symbolique sous \??, sous forme d'une lettre d'unité pour chaque partition de disque, ainsi que pour les CD-ROMs et les disquettes 3.5''. Les liens symboliques

des lettres d’unité se réfèrent aux objets de partition d’unités associés.
L’affectation de lettre d’unité par le Gestionnaire d’E/S suit une logique par
défaut, mais on peut déroger à  cette logique en affectant spécifiquement des lettres
d’unités dans l’Administrateur de disques.

Lorsque l’on lance l’Administrateur de disques, le programme scanne les partitions
sur les disques durs du système et génère une signature aléatoire pour chaque
partition que l’Administrateur de disques n’a pas vu dans les précédentes exécutions.
L’Administrateur de disques stocke la signature d’une partition dans le secteur
de boot de la partition et également dans la valeur de Registre HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\DISK\Information.

La valeur Information comporte une structure de données pour chaque partition
de disque qui comprend la signature attribuée par l’administrateur de disques
et la lettre d’unité de la partition, si vous en avez affecté une. IoAssignDriveLetters
lit la valeur Information et utilise les lettres d’unité que vous avez spécifiées
avant les affectations par défaut. La fonction lit les signatures des partitions
et les associe avec les données stockées dans la valeur Information pour corréler
les partitions avec leurs lettres d’unité.

Après avoir affecté les lettres d’unité spécifiées expressément, IoAssignDriveLetters
commence avec la lettre C (ou la première lettre non attribuée après C) et affecte
des lettres à  la première partition primaire active de chaque disque. Si un disque
n’a aucune partition primaire active, IoAssignDriveLetters affecte une lettre
à  la première partition primaire.
Ensuite, IoAssignDriveLetters poursuit l’affectation et attribut des lettres à 
chaque partition se trouvant dans les partitions étendues de tous les disques.
Enfin, IoAssignDriveLetters crée des lettres d’unité pour les partitions primaires
sans affectation restantes.

Lorsque les partitions de disques ont reçu leurs lettres d’unités, IoAssignDriveLetters
donne des lettres aux disquettes 3.5 », puis aux CD-ROMs. Les deux premières unités
de disquettes se voient attribuer A et B, les unités suivantes recevant les premières
lettres disponibles. On peut affecter une lettre d’unité au CD-ROM dans le Gestionnaire
de disques, mais plutôt que de stocker ces renseignements dans la valeur Information,
le Gestionnaire de disques stocke les affectations de lettres dans plusieurs valeurs
qui se partagent les noms des objets d’unités utilisés par NT pour représenter
les CD-ROMs.

Par exemple, un système avec un CD-ROM ayant une lettre d’unité attribuée aura
une valeur \device\cdrom0\ derrière la clé HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\DISK du Registre,
spécifiant la lettre d’unité affectée au CD-ROM. L’écran 2 montre le contenu du
répertoire \?? du Gestionnaire d’objet d’un système et le chemin symbolique de
l’unité C.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Travail hybride : 5 enjeux de mise en œuvre

Travail hybride : 5 enjeux de mise en œuvre

Pour rendre le travail hybride évolutif et durable pour la nouvelle ère, directions IT et Métiers doivent résoudre de nombreux défis. Bénéficiez d'un guide complet pour élaborer et exécuter une stratégie de Workplace capable de connecter et responsabiliser les employés pour créer un lieu de travail adaptable, robuste et résilient.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010