> Tech > Affichage de la commande Work with Job Logs

Affichage de la commande Work with Job Logs

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Quand la commande WRKJOBLOG s’exécute, elle affiche une liste des job logs qui correspondent aux critères de sélection de la commande. Dans cet article, j’exécute 12 commandes Submit Job (SBMJOB) et je spécifie un nom de job différent (paramètre JOB) pour chacun (JOB01 - JOB02). La première commande se présente

Affichage de la commande Work with Job Logs

ainsi :

SBM
CMD(CALL PGM(LIB/TSTCL))
JOB(JOB01)
LOG(4 0 *SECLVL)
LOGOUTPUT(*PND)

Les valeurs du paramètre LOG font que l’information du message job est conservée ; la valeur du paramètre LOGOUTPUT entraîne la création d’un job log en suspens quand le job se termine. Dans chaque job soumis, un programme Test CL (TSTCL) s’exécute, pour n’accomplir que ceci :

DSPJOBLOG OUTPUT(*PRINT)
DLYJOB DLY(2)

Le programme CL crée un job log spoolé (pas un job log completion) pour le job soumis, puis il attend deux secondes, ce qui retarde la création du job log en suspens de completion du job. La commande WRKJOBLOG suivante capture tous les job logs générés par les jobs soumis :

WRKJOBLOG
JOBLOGSTT(*PENDING *SPOOLED)
JOB(JOB*)

La figure 2 montre la liste des job logs en suspens et spoolés générés par la commande SBMJOB. Chaque nom de job unique, de JOB01 à JOB06, résulte en deux entrées de liste. La première entrée est un job log spoolé (état *SPL) provenant de la commande Display Job Log (DSPJOBLOG) et la seconde entrée est un job log en suspens (état PND) qui se génère automatiquement quand le job se termine. L’affichage de WRKJOBLOG est un panneau Work with classique avec trois sections principales : options, list area et allowed function keys.

Options. Vous pouvez entrer l’une de quatre options dans la colonne Option (Opt) de toute entrée de job log. Les deux options les plus utilisées sont 5=Display et 4=Delete.

Avec l’option 5, le système affiche automatiquement les job logs en suspens en utilisant la commande DSPJOBLOG, ou un fichier spoolé en utilisant la commande Display Spooled File (DSPSPLF) pour les job logs spoolés. Les job logs en suspens (*PND dans la colonne State) se transformeront parfois en job logs spoolés pendant que la liste est affichée. Dans ce cas, l’option 5 continuera à fonctionner, mais la sortie sera dans le format de la commande DSPSPLF et pas dans le format de la commande DSPJOBLOG attendu. Je reviendrai plus loin sur ces cas de transition.

L’option 4 supprime les job logs. Après avoir appuyé sur Entrée, vous avez la possibilité de confirmer vos choix avant que les job logs ne soient supprimés. Le système utilise l’API Remove Pending Job Log (QWTRMVJL) pour supprimer les job logs en suspens et la commande Delete Spooled File (DLTSPLF) pour supprimer les job logs spoolés. Si les job logs passent de l’état en suspens (pending) à l’état spoolé pendant que la liste est affichée, cette option honorera quand même la requête Delete Job Log.

List area. La list area a une ligne pour chaque entrée de job log et de multiples colonnes. Les principales colonnes sont Date, Time et State.

Lorsqu’un job se termine, le job log qui l’a créé montre la date et l’heure de fin du job. Dans notre exemple, ces job logs sont les entrées *PND pour chaque job unique. Pour les autres job logs spoolés, comme ceux créés par la commande DSPJOBLOG, la date et l’heure de création du fichier spoolé sont affichées. Dans notre exemple, ces job logs sont les entrées *SPL pour chaque job unique et présentent des heures antérieures de deux secondes aux job logs terminés.

Function keys. Les jobs qui se terminent pendant que vous visualisez la liste d’affichage WRKJOBLOG n’apparaîtront pas automatiquement dans la liste, même s’ils correspondent aux critères de sélection. Appuyez sur F5=Refresh pour mettre à jour la liste et lui ajouter ces jobs. Plusieurs touches de fonction vous permettent de gérer la liste des job logs et d’y naviguer. Si votre critère de sélection aboutit à des milliers d’entrées de job logs, les touches F17 et F18 permettent de faire la navette entre le haut et le bas de la liste.

Pour trouver un job log spécifique profondément imbriqué dans la liste, vous pouvez utiliser les touches F14=Find et F15=Repeat find pour rechercher certaines données dans les colonnes. La figure 3 montre le résultat obtenu à l’aide de la touche F14 pour trouver une entrée qui correspond au nom de job JOB05. Ici, vous entrez JOB05 dans le champ String et *JOB dans le champ Column, puis vous appuyez sur Entrée. La première entrée dans la colonne Job qui correspond à la chaîne de recherche remplace l’affichage « Find a string » en haut de la liste (figure 4). Appuyez sur F15 pour répéter la recherche avec le critère que vous venez d’entrer, et le résultat de la prochaine correspondance passe en haut de la liste. Le résultat correspondant suivant dans la figure 4 est l’entrée de liste suivante avec *PND comme valeur de colonne State.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010