> Tech > Alimentation des points d’accès sans fil

Alimentation des points d’accès sans fil

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Nous avons récemment établi un réseau sans fil 802.11b en utilisant des adaptateurs PoE (Power-over-Ethernet) pour alimenter à  distance chaque AP (access point) sur notre câblage Ethernet existant. J'ai acheté des injecteurs et des prises PoE génériques, qui me permettent de brancher la « brique » d'alimentation existante des AP

Alimentation des points d’accès sans fil

au commutateur
Ethernet puis de déployer un cavalier
d’alimentation court dans l’AP à 
l’autre extrémité.
Mais, depuis que nous avons fait
cela, notre WLAN connaît de graves
problèmes. Il semble que les adaptateurs
PoE ne fonctionnent pas bien ou
sont défaillants de manière intermittente.
Nos AP se réinitialisent de
façon aléatoire et certains ne fonctionnent
pas du tout. Le fournisseur
d’AP n’a pas pu résoudre le problème,
pas plus d’ailleurs que le fournisseur
des adaptateurs PoE passifs. A l’aide !

Votre schéma PoE (Power-over-Ethernet)
ne fonctionne pas parce qu’il transgresse
une loi : la loi d’Ohm. C’est une loi de physique
avec laquelle on ne transige pas. Elle
édicte que la tension dans un conducteur
chute proportionnellement à  la résistance
inhérente du conducteur multipliée par la
quantité de courant électrique. Pour vous,
cela signifie que vous ne pouvez pas utiliser
la « brique d’alimentation » fournie avec
votre AP pour fournir la tension correcte sur
une longueur significative de câble Cat-5.
Laissez-moi faire le calcul. La résistance
électrique est mesurée en unités appelées
« ohms » représentées par la lettre grecque
omega (_). La résistance d’un conducteur
Ethernet Cat-5 est de 3 _ par 100 pieds. Si le
câble Cat-5 vers votre AP a 150 pieds (46
mètres) de long, la résistance totale du circuit
électrique dans ce câble donne 150
pieds x 3 _, 4,5 _. Le courant électrique, mesuré
en ampères, est indiqué par le symbole
A. Si votre AP tire un courant de 1,2 A, la
multiplication de ce chiffre par la résistance
donne une chute de tension totale de 5,4
volts (1,2 A x 4,5 _ = 5,4 V).
Donc, au moment où votre AP reçoit le
courant par son câble Ethernet, il est inférieur
de 5,4 V à  ce qu’il devrait être. Compte
tendu que la brique d’alimentation de votre
AP ne délivre probablement que 5 V, vous
manquez totalement de tension à  cette
distance.
Le fait que vous utilisiez des adaptateurs
PoE « passifs » génériques contribue
aussi au problème. Ces dispositifs sont en
réalité destinés à  des téléphones Ethernet,
qui consomment très peu de courant (environ
0,2 A). Les AP sans fil utilisent beaucoup
plus de courant et, par conséquent, subissent
une chute de tension bien plus grande.
Je vous conseille d’acheter des adaptateurs
PoE actifs. Ils sont accompagnés de
leur propre brique d’alimentation et délivrent
suffisamment de tension pour traverser
la distance maximale de 328 pieds (100
mètres) et il leur reste encore 5 volts à  la fin.
Les adaptateurs PoE actifs régulent automatiquement
la tension à  5 volts et sont également
protégés contre les courts-circuits, de
quoi empêcher des déclenchements de feu
sur les circuits de câblage Ethernet. Un PoE
actif que je recommande est le DWL-P100
de D-Link (http://www.d-link/products/
?pid=48), qui coûte moins de 50 dollars par
jeu.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010