> Tech > Aspects à  prendre en compte pour sélectionner une grappe RAID évolutive

Aspects à  prendre en compte pour sélectionner une grappe RAID évolutive

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Si vous cherchez une solution RAID robuste et évolutive pour stocker vos données stratégiques, vous devez prendre en compte plusieurs éléments.

Tolérance de pannes de la grappe RAID

Même optimisée et parfaitement dimensionnée, votre grappe RAID peut malgré tout avoir une défaillance susceptible d'empêcher tout accès aux données.

Aspects à  prendre en compte pour sélectionner une grappe RAID évolutive

L’importance
de vos données a une incidence directe sur le niveau de tolérance de panne que
vous attendez de votre solution RAID. L’amélioration de la tolérance de pannes
est synonyme de coût plus élevé.
Opter pour un autre niveau que le RAID 0, c’est déjà  décider que les données ont
une certaine importance. Au-delà  de cette précaution, vous pouvez envisager d’autres
fonctions de tolérance de panne pour soutenir davantage encore votre solution
de RAID : alimentations et ventilateurs interchangeables à  chaud redondants, disques
durs interchangeables à  chaud. Ces matériels, qui se banalisent de plus en plus,
devraient être considérés comme obligatoires.
Certaines baies RAID externes, comme celles de Data General et Symbios, sont équipées
de contrôleurs de grappe RAID embarqués. Ces unités supportent en interne plusieurs
canaux SCSI vers chaque disque dur, de sorte qu’en cas de défaillance d’un canal,
il est tout de même possible d’accéder aux disques de la grappe. Pour une fiabilité
optimale des grappes RAID, vous pouvez ajouter plusieurs adaptateurs dans votre
serveur, chacun offrant un canal séparé vers la grappe RAID. Ainsi, en cas de
défaillance d’un adaptateur de la grappe RAID, le serveur (et donc les utilisateurs),
peuvent tout de même accéder aux informations de la grappe. On peut également
profiter de ces canaux supplémentaires pour améliorer les performances. Autant
que possible, essayez de supprimer les points de défaillances.

Les outils d’administration du RAID

Les outils d’administration sont le composant le plus souvent négligé d’un système
RAID évolutif et fiable. Comment savoir si c’est un disque de la grappe RAID 5
ou une alimentation qui a une défaillance ? Malheureusement, ces pannes peuvent
être très préjudiciables pour les performances, car une baie RAID fonctionnant
en mode erreur (par exemple avec un disque défaillant dans une grappe) tourne
lentement. Il faut vous assurer que votre baie de disques comporte des outils
d’administration intégrés et apprendre à  les utiliser.
Ces outils permettent généralement de configurer et surveiller la baie RAID. Ils
se composent souvent d’un agent, tournant comme service de Windows NT, qui surveille
de près les performances de votre baie RAID. En cas de défaillance d’un disque
ou d’un autre composant de la grappe, l’agent enregistre la défaillance dans le
journal des événements de NT.

De plus, il est possible de configurer ces agents pour envoyer un courrier électronique,
une alarme graphique, ou même vous contacter par pager le cas échéant (selon l’implémentation
du fournisseur). Les lumières de diagnostic à  l’extérieur de la grappe RAID sont
pratiques, mais qui voudrait rester assis dans une salle machine à  surveiller
des lumières qui clignotent ou à  écouter des alarmes sonores ? En revanche, vous
pouvez facilement automatiser la surveillance du diagnostic et vous assurer que
la grappe RAID a un fonctionnement irréprochable.

Support de la croissance dynamique de la grappe RAID

Pour configurer une grappe RAID sous Windows NT il y a quelques années, il
fallait rebooter le système en mode DOS, exécuter un utilitaire pour créer la
grappe RAID, puis la formater sous NT. S’il s’avérait nécessaire, par la suite,
d’ajouter un disque supplémentaire à  la grappe, il fallait en sauvegarder les
données, retourner en mode DOS, reconfigurer la grappe, la reformater et restaurer
les données. Heureusement, il n’est désormais plus nécessaire de subir tout ce
processus de nos jours.
Lorsque vous sélectionnez votre grappe RAID, veillez à  ce qu’elle comporte des
outils permettant d’ajouter dynamiquement des disques interchangeables à  chaud.
Cette fonctionnalité permet d’avoir une solution RAID vraiment évolutive.

Support des disques supplémentaires

Puisqu’il est possible à  présent d’ajouter dynamiquement des disques à  une
grappe, assurez-vous que votre baie RAID supporte des disques supplémentaires.
Wide SCSI-2 permet de connecter jusqu’à  16 périphériques à  un canal SCSI. Selon
votre charge de travail, vous pouvez envisager de configurer jusqu’à  10 disques
en une grande grappe sans saturer pour autant le canal SCSI. Il faut vous assurer
que le boîtier de votre baie RAID supporte les disques dont vous aurez besoin
ultérieurement.

De plus, les adaptateurs SCSI à  haute densité supportent à  présent de un à  quatre
canaux par adaptateur. Ceci permet de conserver les précieux slots d’extension
PCI de votre système NT. Pour encore plus de souplesse, lorsque vous ajoutez et
configurez vos grappes RAID, vous pouvez opter pour un système faisant appel à 
la technologie fibre channel. Qu’elles soient basées sur fibre channel ou SCSI,
les grappes RAID subissent tout de même les limitations physiques des disques
lorsqu’elles obtiennent des données. Toutefois, fibre channel autorise davantage
de grappes par canal et de plus grandes distances entre le serveur et les grappes.

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010