> Tech > Attention aux conséquences d’un manque d’informations (2)

Attention aux conséquences d’un manque d’informations (2)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Un sous-dimensionnement se traduira par un épuisement rapide de la capacité, peut-être même avant la fin de la consolidation, et un surdimensionnement peut coûter à votre société de l’argent qu’elle aurait pu mieux employer ailleurs. Il est impossible de revenir en arrière et de créer des informations qui n’existent pas.

Attention aux conséquences d’un manque d’informations (2)

Par conséquent, faites au mieux pour obtenir les informations dont vous avez besoin. Avec un peu de chance, elles existent peut-être quelque part, notamment dans un système de surveillance central qui a surveillé les compteurs de disque depuis deux ans, mais auquel vous n’aviez pas accès.

Discutez avec vos administrateurs système afin de savoir s’ils détiennent des informations que vous n’avez pas sur vos serveurs de base de données. Outre le fait d’obtenir des informations sur la croissance, vous devez comprendre les performances de chaque base de données, instance et serveur. Votre entreprise possède très vraisemblablement un outil centralisé, tel que Microsoft Operations Manager (MOM), NetIQ AppManager ou Unicenter de Computer Associates pour collecter ces statistiques. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez employer les compteurs de l’Analyseur de performances pour les obtenir. Avant de mettre en place votre propre surveillance, assurezvous que vous n’effectuez pas deux fois le travail. Bien que vous puissiez collecter des statistiques à partir de tous les compteurs disponibles, cette approche est excessive car vous obtiendrez une quantité d’informations dont vous ne saurez pas quoi faire. Au lieu de cela, récupérez des informations à partir d’une liste sélectionnée de compteurs qui vous en donnera pour votre argent.

L’encadré Web « Using Performance Monitor to Record Counters » (http://www. itpro.fr, Club Abonnés), explique comment obtenir les informations nécessaires. Pour les compteurs SQL Server, vous pouvez aussi interroger les vues de gestion dynamique de SQL Server 2005 ou sysperfinfo dans SQL Server 2000. Les statistiques à prendre en compte au niveau du système d’exploitation concernent l’utilisation du processeur (pour le serveur d’un point de vue global, ainsi que pour chaque instance SQL Server ; ainsi que l’utilisation par processeur et pour la somme de tous les processeurs), le disque physique, le débit du réseau et l’utilisation de la mémoire (pour le serveur proprement dit et pour SQL Server). Les informations à capturer pour SQL Server sont un peu plus subjectives car vous souhaiterez peut-être surveiller des informations spécifiques pour votre organisation.

Deux informations courantes à collecter concernent les transactions par seconde pour chaque base de données et le nombre total de connexions utilisateur. Dans une évaluation, vous vous préoccupez essentiellement des informations fournissant un résultat spécifique. Dans notre cas, votre objectif n’est pas d’affiner les performances, mais de collecter des informations sur vos serveurs. Préoccupez-vous tout particulièrement des E/S disque. Elles indiquent les performances actuelles de vos disques et cela vous aidera pour votre configuration finale du stockage.

Une mauvaise configuration des disques, qu’elle résulte d’un problème de performances ou d’espace constitue, de mon point de vue, le problème le plus fréquent chez pratiquement tous les clients. Si vous ne collectez pas déjà des informations de performances, commencez dès maintenant, à tous les moments de la journée (par ex. pendant les heures de pointe, les heures de faible activité et les weekends). Il vous faut des statistiques fiables pour établir des recommandations solides en matière de consolidation.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010