> Tech > Avantages et inconvénients du média DSLO

Avantages et inconvénients du média DSLO

Tech - Par iTPro - Publié le 23 avril 2012
email

Plus loin dans l'article, nous suivrons le processus de création et d'installation. Mais d'abord, voyons plus précisément si Central Site Distribution est l'outil qu'il vous faut.

Avantages et inconvénients du média DSLO

Avantages du média DSLO

Par rapport au média d’installation fourni par IBM, Central Site Distribution présente de nombreux avantages : le principal est que le temps d’installation du DSLO est généralement beaucoup plus court que celui du média standard. Le gain de temps est surtout dû au fait que le média DSLO contient déjà les PTF (program temporary fixes) issus du système source. En revanche, avec une installation standard, dès que les programmes sous licence sont installés, les PTF cumulatifs et de groupes doivent être chargés et un IPL au moins est nécessaire pour appliquer les PTF. Selon votre système et les groupes de PTF nécessaires, l’installation des PTF standard peut ajouter entre une et quatre heures au temps total. Ce temps supplémentaire est économisé avec le média DSLO. Les installations sont plus rapides pour une autre raison : la vitesse de lecture d’un média bande est généralement bien plus grande que celle des médias optiques. La configuration moyenne pour un lecteur Ultrium est plus de 10 fois plus rapide que celle d’un lecteur optique ! Par ailleurs, si vous utilisez un média bande ou des volumes virtuels, il est très probable que tout votre média Central Site Distribution tiendra sur un seul volume. Un volume unique présente deux avantages : pas de changement de volume et de réponse à des messages, mais, surtout, moins d’intervention de l’opérateur. On le sait, moins un opérateur intervient, mieux cela vaut. Le média DSLO demande moins d’intervention de l’opérateur pendant l’installation parce qu’il n’y a pas de changement de média, pas de PTF supplémentaires à installer, et les contrats de logiciels sont déjà acceptés. Enfin, et c’est le dernier avantage important du média Central Site Distribution, vous avez la certitude que les programmes sous licence et leurs PTF seront la réplique exacte de ceux des systèmes cible.

Inconvénients du média DSLO

Avant d’envoyer une note de service prescrivant que toutes les installations futures se feront à partir du média Central Site Distribution, vous devez tenir compte de certains points lors de la préparation du média DSLO. Le plus gros inconvénient du média Central Site Distribution est que le système source doit être en état restreint pendant sa création. Si vous avez la chance d’avoir une boîte de développement ou une partition maigre, cela ne vous gênera peut-être pas.

Avant de créer votre média DSLO, vous devez appliquer plusieurs PTF pour faciliter l’installation. Nous y reviendrons. Autre point important : les Licensed Internal Code PTF (MFxxxxx) doivent être appliqués en permanence pour être valides sur votre média DSLO. Certains utilisateurs ont l’habitude d’appliquer en permanence tous les PTF sur leur système avant de créer leur média DSLO. Vous pouvez appliquer de façon permanente tous vos Licensed Internal Code PTF avec la commande suivante :

Pour la V6R1 :
APYPTF LICPGM(5761999) APY(*PERM) DELAYED(*YES)

Pour les V5R1 – V5R4 :
APYPTF LICPGM(5722999) APY(*PERM) DELAYED(*YES)

Un aspect du média DSLO est agaçant : chaque fois qu’un PTF nouveau ou remplacé est nécessaire, le ou les PTF doivent être appliqués sur le système source et une nouvelle version du média DSLO doit être créée. C’est pourquoi le planning des programmes sous licence et des PTF est très important. Il y a encore beaucoup de PTF en cours de développement et de mise à jour pour Central Site Distribution, parce que ce processus n’a jamais été vraiment très utilisé malgré plusieurs années d’existence. Ce n’est que depuis ces dernières années que j’ai commencé à recommander les installations de DSLO à ceux qui pouvait vraiment l’utiliser.

La faible utilisation de Central Site Distribution explique le peu de documentation, de benchmarks et d’assistance. La principale documentation disponible est la section “Distributing software using Central Site Distribution” du guide IBM Distributing software  et le site web IBM Information Center publib.boulder.ibm.com/iseries. Le guide Distributing software donne de bonnes informations, mais le guide Central Site Distribution plus ancien (SC41-5308) fournit quelques vues d’écrans utiles de la création des profils d’installation personnalisés.

Avec Central Site Distribution, il faut aussi s’assurer que l’unité d’installation du système cible est compatible avec le média. S’il s’agit d’une mise à niveau, ce n’est pas un gros problème car vous pouvez utiliser le média virtuel dans la mesure où le système cible a assez d’espace disque. S’il n’y en a pas assez, vous pouvez quand même créer le média DSLO sur un média optique si vos lecteurs de bandes ne sont pas compatibles.

Enfin, Central Site Distribution n’a pas la possibilité pour l’instant de supporter automatiquement l’installation/mise à niveau de langues secondaires. Si vous avez des langues secondaires, je vous expliquerai comment les installer automatiquement moyennant quelques opérations supplémentaires, lors de la préparation de votre média de création sur le système source. 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 23 avril 2012