> Tech > Banque CPR : un help desk sous contrôle grâce à  Support Magic

Banque CPR : un help desk sous contrôle grâce à  Support Magic

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Depuis un an, la banque CPR s'est dotée d'un nouveau help desk micro et télécoms basé sur Support Magic. Outre la gestion totale du parc informatique, cette solution, basée sur NT, permet au contrôle de gestion d'effectuer la refacturation des matériels." Auparavant, nous ne disposions d'aucun outil informatique pour notre centre d'assistance technique, et nous devions travailler avec des fichiers Excel et un produit développé en interne afin de gérer le minimum vital. En tant que banque et compte tenu de l'activité des salles de marché, nous sommes obligés d'avoir une réactivité importante, et d'offrir une véritable qualité de service à  nos utilisateurs finaux. " confie Raphaà«l Benaroch, responsable micro-informatique à  la banque CPR.

Le choix de la solution Support Magic, de Network Associates, s'est effectué pour plusieurs raisons. " C'est un produit complètement paramétrable qui répondait à  nos besoins de gestion. Par ailleurs, nous avions déjà  eu l'opportunité d'utiliser la précédente version Betrieve, et il nous était plus facile de travailler avec un produit que nous connaissions déjà  " explique Patrick Béjean, responsable de l'administration des outils de gestion du parc. Opérationnel depuis un an, le help desk de la banque CPR a connu une mise en place progressive, depuis la gestion du matériel, en passant par celle des incidents, puis par la mise en service des demandes de travaux, pour finir par l'implémentation des fonctionnalités de statistiques. Actuellement, les opérateurs de la cellules d'assistance micro ont à  gérer près de 700 appels par mois, dont la moitié pour des demandes de travaux. Bien au-delà  des fonctions classiques de gestion, Support Magic permet également au contrôle de gestion de la banque CPR d'effectuer la refacturation des matériels. " Nous avons développé en interne un module qui permet d'importer les données de notre base centrale utilisateurs vers le référentiel Support Magic. Lors de l'attribution d'un matériel, les codes analytiques correspondants aux services demandeurs sont utilisés dans Support Magic, permettant ainsi au contrôle de gestion d'établir la refacturation. " souligne Raphaà«l Benaroch.

Les opérateurs peuvent déterminer les incidents récurrents, sur quels types de matériels et les ressources les plus sollicitées

La solution informatique de help desk apporte aujourd’hui au département informatique et télécoms de la banque CPR de nombreux autres bénéfices, notamment l’amélioration de la qualité de service rendue aux utilisateurs.  » Au sein de nos cellules de help desk, nous avons souhaité hiérarchiser les tâches dans un souci d’efficacité. La préparation des machines est ainsi liée à  la gestion du parc micro et indépendante de la gestion des incidents. Ce qui fait la force de notre help desk, c’est notre capacité à  assurer un contrôle permanent des problèmes, une surveillance assidue au quotidien.  » Chaque opérateur peut ainsi consulter la base à  n’importe quel moment, puis selon la nature de l’incident, le transférer directement à  la personne la plus compétente. De même, grâce aux statistiques de l’outil, les opérateurs peuvent déterminer les incidents récurrents et analyser sur quels types de matériels ils surviennent, ou encore visualiser les ressources informatiques les plus sollicitées.  » Il nous est également possible de mettre en place de véritables campagnes de formation au niveau bureautique.  » souligne Raphaà«l Benaroch.Si aujourd’hui encore, les deux équipes des cellules micro et télécoms utilisent leurs propres bases de référentiels, il est prévu à  court terme, pour rationaliser l’organisation du help desk, de réunir ces deux bases en migrant vers la solution Magic TSD.  » Au-delà  de son interface Web, et de ses nouvelles fonctionnalités orientées Internet, ce produit nous intéresse car nous pourrons ainsi englober une partie de notre help desk dans notre intranet. De même, cette nouvelle version offre par rapport à  l’ancienne, la possibilité de migrer des données vers d’autres bases. Nous pourrons ainsi opérer une connexion directe à  notre base centrale, en évitant les pertes de temps dues aux manipulations de données.  » Une manière d’automatiser complètement les processus de support et de gestion jusqu’au niveau comptable pour la refacturation des matériels.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010