> Cloud > Bouygues s’associe à Microsoft pour lancer sa plateforme Cloud

Bouygues s’associe à Microsoft pour lancer sa plateforme Cloud

Cloud - Par Guillaume Rameaux - Publié le 19 septembre 2012
email

Après Orange/Thales (Cloudwatt) et SFR/Bull (Numergy), Bouygues Telecom s’associe lui aussi à un grand nom de l’IT pour offrir une plateforme de cloud computing aux entreprises françaises.

Bouygues s’associe à Microsoft pour lancer sa plateforme Cloud

Et c’est donc avec le géant du logiciel Microsoft que l’opérateur a choisi de travailler. L’entreprise affirme avoir décidé depuis plusieurs mois de faire confiance à Microsoft et à ses équipes Datacenter Services pour mettre au point une offre qui se limitera dans un premier temps au IaaS (Infrastructure-as-a-Service), avant de s’étendre vers le SaaS (Software-as-a-Service).

Aucune information précise n’a été dévoilée par les deux sociétés concernant les offres, les prix ou le calendrier. Les premières offres devraient être disponibles d’ici la fin de l’année. Bouygues souhaite se démarquer de ses concurrents en offrant à ses clients davantage de choix dans le lieu d’hébergement de leurs données. Les clients pourront ainsi opter pour un des datacenters européens de Microsoft (Dublin et Amsterdam) ou pour un centre hexagonal de Bouygues Telecom. Les deux partenaires sont actuellement en train de mettre en place l’interconnexion entre les centres de données Azure et ceux de l’opérateur téléphonique.

« Pas besoin d’investir des centaines de millions d’euros »

Une fois lancée, cette nouvelle plateforme commune ciblera le marché des PME-ETI, soit 200 000 entreprises en France. Avec des taux d’adoption en 2012 de 10 % pour les offres IaaS et de 35 % pour les offres SaaS, ces entreprises sont encore peu utilisatrices de solutions cloud. Pour les convaincre pus facilement, Cyril Guétin, Directeur des services cloud chez Bouygues Telecom, promet de leur offrir une meilleure lisibilité sur les prix. « Entre le prix de façade et la facture réelle, il y a souvent un écart important », explique-t-il. Une croissance globale de 50 % est attendue cette année sur le marché du IaaS, selon les projections 2010-2013 du cabinet Markess International.

Bouygues Télécom assure qu’aucun investissement supplémentaire n’est nécessaire pour la mise en place des futures offres. « Nous n’allons pas investir des centaines de millions d’euros, indique Cyril Guétin. J’ai d’ailleurs du mal à comprendre en quoi cela serait nécessaire. Bouygues Télécom n’a pas besoin de construire un datacenter supplémentaire pour démarrer. Nos infrastructures actuelles sont suffisantes ».

Microsoft semble de son côté plus pragmatique et précise n’avoir aucun engagement d’exclusivité vis-à-vis de son nouveau partenaire. « Tous les fournisseurs de solutions cloud utilisent Windows Server », souligne Jérôme Trédan, Directeur des Produits Serveurs et Plateformes de Cloud Computing chez Microsoft France, qui ajoute ensuite que les deux autres consortiums, Numergy et CloudWatt, n’ont pas encore défini les briques technologiques qu’ils utiliseront. La firme de Redmond ne souhaite donc évidemment pas fermer la porte à une collaboration avec les deux autres opérateurs.

Téléchargez cette ressource

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Le National Institute of Standards and Technology (NIST) propose un guide complet pour mettre en place un plan de réponse aux incidents de cybersécurité, nous en avons extrait et détaillé les points essentiels dans ce guide. Découvrez les 6 étapes clés d'un plan de réponse efficace aux incidents de cybersécurité.

Cloud - Par Guillaume Rameaux - Publié le 19 septembre 2012