> Cloud > Bull se refait une santé dans le cloud

Bull se refait une santé dans le cloud

Cloud - Par Laurence Charles - Publié le 24 mars 2014
email

L’offre de Bull, « Cloud Santé Bull », a reçu le 4 octobre dernier l’agrément Hébergeur de Données de Santé à caractère personnel.

Bull se refait une santé dans le cloud

L’Agence des Systèmes d’Information Partagés de Santé (ASIP Santé), qui délivre la certification, permet à Bull de se positionner comme opérateur de services pour la télé-médecine, l’archivage et le partage d’images médicales. La CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) et l’ASIP reconnaissent que Bull présente toutes les garanties nécessaires à la protection des personnes à l’égard des traitements de données de santé à caractère personnel et confirment également le haut niveau de sécurité des deux datacenters de Bull, situés aux Clayes-sous-Bois et à Angers.

Bull produit ces différents services en mode Saas. Son offre s’inscrit dans une logique économique qui s’adapte aux besoins du client grâce au modèle de paiement à l’usage, en facturant les applications métiers « à l’examen archivé » ou « à l’imagerie médicale partagée».

Pour Pierre Barnabé, Directeur d’exploitation du Groupe Bull, « cette nouvelle avancée confirme l’implication stratégique de Bull dans le Cloud et son empreinte sur l’évolution des métiers clients ».

Bull a été choisi par le Groupement de Coopération Sanitaire de Haute-Normandie, (regroupant 30 établissements de santé) pour mettre en œuvre la première plateforme répondant aux besoins régionaux de télémédecine. Le projet PRATIC (Partage Régional d’Applications de Télécommunication et d’Imagerie Clinique), qui vise à l’amélioration de l’offre de soin en région, en fait notamment partie. Cette solution est issue d’un partenariat entre Bull et deux sociétés françaises, Global Imaging On Line (diffuseur et gestionnaire d’imagerie) et Covalia, entreprise spécialisée dans la télémédecine. Une fois mise en place, elle devrait couvrir plus de 500 000 examens annuels, soit 500 To de données sur 5 ans.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Cloud - Par Laurence Charles - Publié le 24 mars 2014