> Tech > Cas particuliers déconseillés pour l’utilisation du mode cache.

Cas particuliers déconseillés pour l’utilisation du mode cache.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Dans la majorité des cas, ce mode cache est un gain incontestable de confort de travail et de satisfaction du l'utilisateur. Cependant, il existe certains cas où l'activation de ce mode n'est pas recommandée :

  • Postes libres services : par définition, en utilisant un poste libre service, n'importe

Cas particuliers déconseillés pour l’utilisation du mode cache.

quel utilisateur peut
consulter ses messages électroniques.
Les postes libres services mis
à  disposition du public ne sont en général
équipé que d’un explorateur
Internet pour réaliser cette consultation.
Ils ne sont donc pas concernés
par le mode cache qui n’existe
qu’avec Outlook 2003. Par contre,
dans une entreprise, la consultation
en libre service de ses messages peut
se faire à  partir d’un poste équipé
d’Outlook. Si le mode cache est activé,
toute personne se connectant
sur le poste en libre service va synchroniser
sa boîte aux lettres sur le
disque dur local. Cela aura deux inconvénients
:

  • de multiples fichiers OST vont
    être créés sur le poste et par
    conséquent, risque de saturer le
    disque dur local.

  • L’utilisation d’un poste libre service
    est en général destiné à  une
    utilisation brève. En activant le
    mode « cache Exchange » sur ce
    poste, l’utilisateur risque de passer
    plus de temps à  attendre que
    sa boîte aux lettres soit synchronisée
    qu’à  réellement consulter des
    messages.
  • Utilisateurs sans poste fixe : un utilisateur
    qui ne possède ni de poste
    fixe, ni d’ordinateur portable va se
    connecter à  différents postes de travail.
    C’est notamment le cas des personnes
    travaillant dans les guichets
    bancaires, d’administration ou les
    hôtesses d’accueil. En se connectant
    sur différents postes, ces personnes
    vont laisser des fichiers OST sur l’ensemble
    des postes si le mode « cache
    Exchange » est activé. Même si elles
    se reconnectent quelque temps plus
    tard, il y a de fortes chances pour que
    le fichier OST synchronisé précédemment
    ne soit plus du tout à  jour
    et qu’il soit nécessaire de refaire une
    synchronisation pour une bonne majorité
    des éléments de la boîtes aux
    lettres. Il y a donc comme pour le cas
    précédent, une perte de temps liée à 
    la synchronisation et une saturation
    inutile de l’espace disque.
  • Pour ces deux types de populations,
    nous vous recommandons donc
    de ne pas activer le mode « cache
    Exchange », mais de laisser Outlook
    2003 fonctionner comme les précédentes
    versions, à  savoir, le mode
    « connecté » classique. Malgré tout, si
    vous désirez laisser le mode « cache
    Exchange » activé pour l’ensemble de
    ces populations, n’oubliez pas qu’à 
    chaque connexion de ces personnes,
    une surcharge sera demandée au serveur
    Exchange car une grande partie
    des boîtes aux lettres de ces utilisateurs
    sera synchronisée à  chaque
    connexion.

    Téléchargez gratuitement cette ressource

    Guide de Cloud Privé Hébergé

    Guide de Cloud Privé Hébergé

    Comment permettre aux entreprises de se focaliser sur leur cœur de métier, de gagner en agilité, réactivité et résilience en s’appuyant sur un socle informatique performant, évolutif et sécurisé ? Découvrez les avantages des solutions de Cloud Privé hébergé de la CPEM.

    Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010