> Tech > Catégories d’API (3/3)

Catégories d’API (3/3)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Object. Les API de cette catégorie fournissent des informations sur les objets de votre système. Par exemple, vous pouvez extraire des informations provenant d’une description d’objet, obtenir une liste des objets présents dans une bibliothèque, renommer un objet, et bien d’autres choses. Cette catégorie contient également

Catégories d’API (3/3)

les API pour travailler avec les espaces utilisateur, les files d’attente de données et les index utilisateur.

Operational Assistant. Cette catégorie donne à votre programme l’accès aux fonctions du menu Operational Assistant. L’API la plus utile dans cette catégorie est peut-être Send Message (QEZSNDMG) qui, entre autres choses, permet d’envoyer des messages de rupture (break) à un ID utilisateur particulier (normalement, la commande SNDBR KMSG ne peut envoyer des messages de rupture qu’à une station de travail).

OS/400(R) PASE. Ces API travaillent avec des programmes dans le PASE (Portable Application Solutions Environment). Ce dernier permet d’exécuter des programmes compilés pour AIX sur un système i5/OS. C’est utile car il existe une abondance de logiciels open-source (gratuits !) pour AIX, utilisables dans PASE.

Print. Ces API fonctionnent avec des fichiers spoulés. Elles permettent d’obtenir une liste des fichiers spoulés présents sur le système ou des informations précises sur un fichier spoulé particulier. On peut même lire le contenu de fichiers spoulés. Ces API permettent aussi de convertir une image telle qu’un fichier TIF en d’autres formats.

Program and CL command. Ces API peuvent fonctionner avec des objets programme ou commande. Certaines permettent d’obtenir des informations sur des programmes, par exemple pour savoir s’ils sont OPM ou ILE, à partir de quels modules et/ou fichiers source ils ont été construits, et ainsi de suite. Il y a aussi des API qui extraient des informations sur des commandes et des API permettant d’exécuter des commandes. L’API Execute Command (QCMDEXC), peutêtre la plus connue de toutes, est documentée ici.

Security. Cette catégorie contient les API liées à la sécurité, comme celles permettant de permuter des profils utilisateur (passer d’un utilisateur à un autre au milieu d’un job) et celles servant à changer des mots de passe ou à lister des utilisateurs ayant autorité sur un objet. D’autres sont destinées aux certificats numériques et à la signature numérique d’objets.

Unix-type. Quand IBM a ajouté certaines nouvelles fonctions à i5/OS, elle les a mises en oeuvre en utilisant les standards existants en vigueur sur le systèmes d’exploitation Unix. L’avantage d’utiliser les standards Unix (appelés POSIX) plutôt que de voir IBM présenter le sien, est que le modèle a fait ses preuves sur d’autres plates-formes. De plus, l’adhésion à POSIX facilite le passage à i5/OS pour les développeurs venant des systèmes Unix. Quand IBM a créé les API qui suivaient POSIX, elle les a mises dans la catégorie d’API de type Unix. Cela inclut les API pour parler sur un réseau TCP/IP (appelés les API sockets), pour accéder à l’IFS, pour parler à un serveur LDAP (par exemple Windows Active Directory), et plusieurs autres. Les API de type Unix sont mes préférées : elles sont à la fois puissantes et simples d’emploi.

Work Management. « Work Management » fait référence à la manière dont i5/OS traite sa charge de travail. Ces API travaillent avec des sous-systèmes, des files d’attente de jobs, des jobs actifs, des pools et des valeurs système. Si vous voulez une liste des jobs fonctionnant sur le système, ou si vous voulez vérifier si un job connu est arrivé à son terme, cette catégorie d’API vous concerne.

Il y a d’autres catégories que celles énumérées ici. Je vous invite à consulter celles qui se trouvent dans l’Information Center pour voir si certaines présentent de l’intérêt à vos yeux.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010