> Tech > CHAPITRE 6

CHAPITRE 6

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Que faire ensuite
La décision d'effectuer ou non une mise à  niveau dépend de la version précédente d'Exchange que les clients utilisent et de chaque cas particulier.
Comme pour la plupart des décisions relatives à  une mise à  niveau, si la solution Exchange actuelle d'une entreprise répond à  tous les

besoins existants
et anticipés, aucune raison ne
motive généralement la mise à  niveau.
Cependant, comme NT 4.0 et Exchange
5.5 sont en fin de vie en matière de
prise en charge Microsoft, l’obsolescence
croissante de ces produits pourrait
présenter des problèmes et des
obstacles, tels que des vulnérabilités
en termes de sécurité et une incompatibilité
avec de nouveaux produits matériels
et logiciels.
Les entreprises utilisant Exchange
5.5 (près de la moitié de tous les serveurs
Exchange fonctionnent encore
sous cette version) ne peuvent pas
mettre à  niveau ces serveurs avec
Exchange 2003. De fait, ils doivent
créer de nouveaux serveurs Exchange
2003 et y déplacer les boîtes aux lettres
et les dossiers publics existants. Bien
que de nombreuses entreprises se serviront
de la migration comme d’une
opportunité pour mettre à  niveau le
matériel de leur serveur Exchange et
éventuellement consolider leurs serveurs,
d’autres y verront un retour en
arrière à  partir du chemin de migration
d’Exchange 2000 qui prend en charge
les mises à  niveau sur place.
Toutefois, les clients disposant déjà 
d’Exchange 2000 peuvent effectuer
des mises à  niveau sur place relativement
facilement. En outre, les serveurs
Exchange 2000 et 2003 peuvent aisément
coexister au sein d’un système
Exchange ; ainsi, les entreprises peuvent
exécuter la mise à  niveau progressivement.
Voici les trois principaux scénarios
de mise à  niveau :

Exchange 5.5 Server sous NT 4.0.
Les entreprises continuant d’exécuter
Exchange 5.5 sur des serveurs NT 4.0
avec des contrôleurs de domaine NT
4.0 sont confrontées à  d’importants
obstacles pour réaliser la mise à  niveau.
Tout d’abord, elles doivent
mettre à  niveau leurs contrôleurs de
domaine NT 4.0 pour exécuter l’annuaire
Active Directory de Windows
2000 ou Windows 2003. En outre,
comme le matériel des installations
existantes a généralement au moins
quatre ans dans ce type de situation, la
plupart des entreprises souhaiteront
probablement le mettre également à 
niveau. Bien que les mises à  niveau sur
place vers Exchange 2003 sont impossibles,
Windows 2003 et Exchange
2003 intègrent des outils de migration
rendant possible l’exécution d’une
mise à  niveau par étape de façon ordonnée tout en n’engendrant que des
temps d’arrêt peu importants.
D’un autre côté, les utilisateurs et
les administrateurs d’Exchange 5.5
sont sur le qui-vive pour tirer le
meilleur profit de la mise à  niveau tout
en bénéficiant de tous les avantages
d’Exchange 2000 en plus de ceux
d’Exchange 2003 (pour plus d’informations
sur les nouvelles fonctionnalités
et les problèmes de mise à  niveau relatifs
à  Exchange 2000, reportez-vous au
rapport de recherche de mars 2000
« New Exchange 2000 Architecture
Shaped by the Web »).

Exchange 5.5 Server sous Windows
2000.

Les systèmes s’appuyant
sur cette configuration peuvent exister
lorsque les entreprises n’ont pas
converti leurs contrôleurs de domaine
NT 4.0 et qu’elles n’exécutent pas l’annuaire
Active Directory alors qu’elles
ont mis à  niveau leurs serveurs
Exchange pour les exécuter en tant
que serveurs Windows 2000 (ou
qu’elles ont installé Exchange 5.5 sur
de nouveaux serveurs sur lesquels
Windows 2000 Server a été préinstallé
par un OEM). Les entreprises dans
cette situation sont plus ou moins
identiques à  celles de la catégorie précédente.

Exchange 2000 Server sous Windows
2000.

Les clients qui ont déjà  migré
avec succès vers Active Directory et
qui exécutent désormais Exchange
2000 Server sur des serveurs Windows
2000 migreront plus facilement vers
Exchange 2003. En outre, si leur matériel
actuel est adapté à  leurs besoins actuels
et anticipés, les mises à  niveau sur
place sont extrêmement simples. Les
clients dans cette situation doivent
également choisir ou non de mettre à 
niveau le système d’exploitation des
serveurs Exchange vers Windows 2003.
Les entreprises peuvent passer les serveurs
Exchange sur ce nouveau système
d’exploitation sans mettre à 
niveau Active Directory tout en
continuant de tirer pleinement profit
des nouvelles fonctionnalités et des
performances optimales que Windows
Server 2003 confère à  Exchange, telles
que la prise en charge VSS et les
groupes de stockage de restauration.
Chaque entreprise tire plus ou
moins profit des nouvelles fonctionnalités
d’Exchange 2003 et d’Outlook
2003 en fonction de circonstances
propres.

Circonstances en faveur de
la mise à  niveau

Plus les entreprises satisfont aux conditions
suivantes, mieux elles tireront
profit de la mise à  niveau :

  • Souhait d’un environnement serveur
    Windows 2003 homogène

  • Nécessité de garantir aux utilisateurs
    la prise en charge sur les Pocket PC
    sans fil, les Smartphone ou tout autre
    périphérique équipé d’un navigateur

  • Nécessité d’assurer la connexion de
    nombreux utilisateurs mobiles qui se
    connectent via des réseaux sans fil
    ou Internet

  • Nécessité de connecter les clients à 
    des serveurs Exchange centralisés
    par le biais de connexions à  un réseau
    étendu à  bas débit

  • Utilisation intensive du client OWA
    basé sur un navigateur

  • Nécessité de consolider les serveurs
    pour prendre en charge des milliers
    d’utilisateurs par serveur, notamment
    en association avec une haute
    disponibilité

  • Entreprises possédant plusieurs
    parcs au sein de leur structure Active
    Directory

  • Souhait de contrôler les messages
    électroniques non sollicités au niveau
    du serveur.
Circonstances contre la
mise à  niveau

Plus les entreprises satisfont aux conditions
suivantes, moins elles sont incitées
à  opter pour la mise à  niveau :

  • Nécessité d’utiliser les fonctionnalités
    d’Exchange 2000 supprimées
    dans Exchange 2003 (messagerie instantanée,
    discussion, services de
    conférence)

  • Nécessité de prendre en charge des
    applications utilisant les interfaces
    API d’Exchange non prises en charge
    sous Exchange 2003

  • Aucune Software Assurance sur les licences
    d’accès client et Exchange
    Server.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010