> Tech > Colt déploie son datacenter modulaire aux Ulis en quatre mois

Colt déploie son datacenter modulaire aux Ulis en quatre mois

Tech - Par iTPro - Publié le 22 janvier 2013
email

Réduire drastiquement le temps de livraison d’un datacenter, c’est l’objectif que s’était fixé Colt lors de l’annonce de son datacenter modulaire à l’été 2010.

Colt déploie son datacenter modulaire aux Ulis en quatre mois

L’opérateur souhaitait fournir une infrastructure prête à l’emploi en seulement quatre mois, quand la construction d’un site de ce type prend en moyenne entre 12 et 18 mois.

Grâce à une production industrialisée et standardisée, Colt a aujourd’hui relevé le défi. Ses modules de 125 m², 250 m², 375 m² ou 500 m² peuvent être fabriqués au Royaume-Uni puis livrés et montés chez le client en seize semaines à compter de la date de signature du contrat. Les machines sont ensuite installées par le client lui-même ou par Colt. Tous les équipements d’alimentation, de refroidissement ou de sécurité sont intégrés. D’après l’entreprise britannique, 80 % à 90% des besoins peuvent être satisfaits avec une construction standardisée. « Vous n’avez plus besoin de faire appel à un consultant pour la climatisation, un autre pour la sécurité incendie et un encore un autre pour la partie électrique, explique Michel Calmejane, directeur général de Colt France. Le design est déjà fait ». L’entreprise en a récemment fait la démonstration en envoyant ses modules par bateau en Islande pour le compte de Verne Global, opérateur anglais de datacenters, ou au Pays-Bas pour son propre compte où 2 000 m² de salles blanches ont été déployés.

(((IMG5896)))
Le datacenter modulaire de Colt peut être livré chez le client et assemblé en seize semaines.

En France, c’est sur son site des Ulis (Essonne) que Colt a effectué sa livraison. Situé dans un ancien entrepôt frigorifique, le datacenter baptisé Paris 2 affichait déjà une surface de 4 000 m². Sa situation géographique le rend facilement accessible aux clients grâce aux axes routiers, à la ligne de chemin de fer et même à l’aéroport d’Orly situé à une vingtaine de kilomètres. Ils sont d’ailleurs nombreux à venir de l’étranger pour le visiter. « Hier encore, des personnes sont venues de Russie pour voir le nouveau centre modulaire que nous avons implanté ici », nous indiquait Michel Calmejane lors d’une visite du lieu. Arrivé à un taux d’occupation de 75 %, Colt a effectivement décidé d’y adjoindre deux modules de 500 m². Et grâce à une installation sur deux niveaux, le nouveau datacenter de 1 000 m² a pu être logé sur une surface au sol de 625 m².

« Une économie de 3,6 millions d’euros sur 10 ans »

Outre la rapidité de mise en œuvre, Colt mise tout particulièrement sur son efficience énergétique pour se différencier de ses concurrents. Le datacenter modulaire affiche un PUE de 1,21. « Un data centre modulaire de 500 m2 associé à une charge de 750 kW peut générer une économie de 3,6 millions d’euros sur 10 ans sur la facture énergétique », affirme l’entreprise. Un système de free-cooling prélève l’air extérieur pour le réinjecter dans le datacenter. L’air chaud est lui expulsé par la toiture mais peut éventuellement être utilisé pour remonter la température des salles. Une possibilité notamment utilisée dans le datacenter de Verne Global en Islande. Concernant l’alimentation, deux voies électriques de 20 mégawatts chacune viennent alimenter le site et peuvent indépendamment en assurer l’intégralité de l’alimentation  en cas de panne sur l’autre ligne. Quatre cuves de fioul de 28 000 litres assurent par ailleurs une autonomie de 72 heures au centre.

Le nouvel espace modulaire est actuellement inoccupé mais les premières baies devraient rapidement arrivées. « De plus en plus d’entreprises ne veulent plus s’occuper du datacenter et la demande en matière hébergement explose », souligne Michel Calmejane, qui réfléchit déjà aux prochains agrandissements.  Le site des Ulis est en effet loin d’avoir délivré tout son potentiel et pourrait encore accueillir dans les prochains mois 3 000 m² de modules  supplémentaires.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 22 janvier 2013