> Tech > Commandes  » wrapper « 

Commandes  » wrapper « 

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Bien que l'éditeur EZ soit ciblé Unix et qu'il fonctionne dans l'environnement iSeries Portable Application Solutions (PASE est l'environnement d'exécution Unix du iSeries), il comporte plusieurs commandes wrapper. Ces dernières sont des commandes OS/400 qui appellent des programmes C ou CL simples ajoutant certaines fonctions aux appels d'API standard.

Ces commandes wrapper permettent d’invoquer EZ directement depuis l’écran d’entrée
de commandes traditionnel ou le QShell. Les wrappers utilisent une API vers l’environnement
PASE appelée qp2shell. Ainsi, le wrapper pour la commande EZ démarre l’éditeur
EZ en exécutant la commande



Les wrappers utilisent une API vers l’environnement PASE appelée qp2shell



qp2shell parm(‘/QIBM/ProdData/

DeveloperTools/atk/bin/ez’)



Les commandes wrapper offrent aux utilisateurs classiques d’écrans d’entrée de
commandes OS/400 toutes les fonctions de commandes iSeries standard (invite, aide,
par exemple) bien qu’elles invoquent en réalité un code binaire ciblé Unix. Cela
se passe en coulisse, sans que l’utilisateur ne s’en aperçoive.

Une fonction intéressante de la commande EZ réside dans le paramètre convert (CVT),
qui a pour effet de convertir un fichier en ASCII avant de lancer l’éditeur. C’est
parfois nécessaire parce qu’EZ est un éditeur basé sur ASCII. Pour visualiser
un fichier EBCDIC, les utilisateurs devront le convertir en ASCII au moyen du
paramètre CVT(*YES).



EDTMBR (Edit Member) est une autre commande wrapper incluse dans EZ. Cette commande
se comporte de la même manière qu’EZ avec le paramètre CVT(*YES) ; elle utilise
la syntaxe AS/400 Library/File Member classique afin que les utilisateurs puisent
modifier un membre de la base de données de fichiers physiques. Il est d’ailleurs
très facile de configurer une option définie par l’utilisateur de WRKMBRPDM pour
exécuter EDTMBR afin que l’on puisse taper l’option ‘ez’ directement à  partir
de l’éditeur d’écran passif favori : et voilà  qu’apparaît le nouvel éditeur graphique
favori (figure 2).



Le wrapper suivant, GETJOBLOG, fait bien plus que simplement  » wrapper  » le code
binaire EZ AIX. Il  » wrappe  » également plusieurs commandes CL pour en faire un
outil créatif. GETJOBLOG exécute simplement la commande DSPJOBLOG OUTPUT(*PRINT)
pour le nom du job indiqué, transfère les résultats dans un fichier IFS temporaire
(en utilisant la commande CPYTOSTMF (Copy To Stream File)), puis affiche les résultats
dans une session d’édition EZ. On obtient ainsi une fenêtre qui se prête parfaitement
au dimensionnement, à  la recherche, et au défilement, pour faciliter l’examen
d’une job log de grande taille.



EZ inclut également l’option de menu View/MessageTOC, qui examine rapidement la
fenêtre d’édition et présente une table des matières (ToC, Table of Contents)
de toutes les ID de message. Il suffit de cliquer sur une ID de message dans la
ToC pour que la session d’édition vienne se placer sur cette ligne. Cette option
de menu est définie à  l’aide d’une fonction de l’éditeur EZ appelée findall, qui
permet de rechercher une chaîne ou un modèle et de journaliser toutes les localisations
trouvée dans ce type de TOC ou fenêtre findall.



De même que GETJOBLOG, les commandes GETSPLF (Get Spooled File) et GETCMDSPLF
(Get Command Spooled File) peuvent être utilisées pour visualiser un fichier spoule
donné, d’après l’ID du spoule, le dernier fichier spoule pour un job, ou la sortie
de fichier spoule d’une commande donnée.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010