> Tech > Commençons par le commencement

Commençons par le commencement

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Après avoir réuni les informations de ce premier interview, vous voilà  fin prêt à  cerner le problème. Avec le temps, vous développerez la capacité de faire une première estimation grossière du problème uniquement par ce biais. D'ici-là , posez les questions suivantes.

Le serveur est-il en fonction ? En tant

d’administrateur, vous
connaissez sans doute déjà  la réponse à  cette question. Mais si vous et vos serveurs
de mails n’êtes pas situés au même endroit, et si votre utilisateur vous dit que
le problème n’est pas localisé sur une machine, il faut être sûr que le serveur
fonctionne correctement.



La machine cliente dispose-t-elle de sa connexion réseau de base avec
le serveur ?
Si le problème est limité à  un poste, il vaut mieux vérifier
à  deux fois la connections physique de cette machine au réseau. Pour tester cette
connections, on peut utiliser les utilitaires Ping et Tracert avec l’adresse IP
du serveur. Si ces tests révèlent un problème, il faudra le corriger avant de
pouvoir récupérer la fonctionnalité de mail.



La résolution des noms fonctionne-t-elle ? Si les paquets de
données IP peuvent atteindre le serveur, il est possible de lancer un ping sur
le nom du serveur et de voir à  quelle adresse réseau le nom correspond. J’ai récemment
été amené à  réparer un Exchange Server 2000 qui souffrait en apparence de défauts
clients aléatoires. La cause : la machine Exchange 2000 fonctionnait en mode RRAS,
et le registre des connections était défini en configuration DNS. A chaque fois
que la connections RRAS était activée, RRAS ajoutait la ligne RNIS de l’adresse
IP au serveur DNS et donnait cette adresse aux clients qui effectuaient une requête
DNS; mais Exchange Server n’écoutait pas cette adresse IP. Une rapide vérification
par résolution du nom m’a permis d’identifier le problème et de le résoudre dans
les dix minutes.



Les protocoles nécessaires sont-ils disponibles sur le réseau ?
Si l’on essaie par exemple de savoir pourquoi un utilisateur Outlook Express ne
peut envoyer d’e-mail à  une machine Exchange Server, il faut d’abord s’assurer
que le port 25 (c’est-à -dire le port SMTP), est disponible d’un bout à  l’autre.
Afin d’accomplir cette tâche, on peut utiliser la commande Telnet, qui permet
de se connecter à  un port particulier. Dans le cas d’un client MAPI (Messaging
API), l’outil Rpcping peut être utile, bien qu’il faille l’utiliser à  la fois
sur le client et le serveur.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010