> Tech > Comment ça marche

Comment ça marche

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

L'environnement d'exécution Unix n'est pas récent sur AS/400, puisqu'il est apparu, comme nous l'avons déjà  dit, avec la V4R3. Conçu à  l'origine pour supporter Smalltalk, ses fonctionnalités restaient alors limitées. Avec le PASE de la V4R4, cet environnement a été considérablement amélioré, et devrait attirer les éditeurs en plus grand

Comment ça marche

nombre.
Disponible immédiatement puisque faisant partie intégrante de la V4R4 (c’est l’option
33 de la V4R4 de l’OS/400), PASE est un composant entièrement intégré au système
d’exploitation, qui fournit un sous-ensemble conséquent des fonctionnalités d’exécution,
et des interfaces AIX. Il s’agit d’un logiciel payant, à  commander à  part, et
à  installer comme toutes les autres options de base de l’OS/400. Pour utiliser
le « shell » il faudra aussi installer l’option 30, qui correspond à  l’interpréteur
de QShell et à  ses utilitaires.

Il exploite la capacité du processeur de l’AS/400 à  passer d’un mode d’exécution
AS/400 à  un mode d’exécution Unix: lorsque les tags sont actifs, on est en mode
64 bits AS/400, et lorsqu’ils sont inactifs on exécute des applications AIX 64
ou 32 bits (cf. figure 1). Comme l’AS/400 et le RS/6000 partagent le même support
matériel (en fait, le processeur PowerPC de l’AS/400 ne diffère de celui du RS/6000
que par un peu plus d’une vingtaine d’instructions supplémentaires), PASE utilise
en réalité les mêmes éléments que ceux que AIX utiliserait sur un RS/6000.
Comme on peut le voir sur la figure 1, PASE reproduit un syscall Unix, qui joue
le rôle d’interface avec le SLIC, et non directement le matériel. Le noyau SLIC
(System Licensed Internal Code) contrôle l’utilisation du hardware et le type
d’espace d’adressage à  utiliser. Le SLIC constitue le noyau commun à  PASE et à 
l’OS/400. Les services fournis par le SLIC sont communs aux environnements ILE
et PASE, d’où un système parfaitement intégré. Ainsi l’AS/400 exécute-t-il réellement
des binaires Unix.

Les applications déployées avec PASE tournent en natif sur l’AS/400, et utilisent
son système de fichiers, ses sécurités et sa base de données DB2 Universal Database
for AS/400. PASE contient la même bibliothèque CLI (Call Level Interface) pour
DB2/400 que celle de l’environnement ILE AS/400. On y trouve aussi la plus grande
partie des fonctionnalités de AIX 4.2.1, comme des runtime C et C++ standards,
des runtime Fortran, le package de threading pthreads, les services de conversion
de données pthreads, le support des clients XWindows, et une bibliothèque d’accès
base de données.

Les données renvoyées par DB2 Universal Database for AS/400 sont présentées au
format ASCII, et c’est ce à  quoi s’attendent la majorité des applications Unix.
Aujourd’hui, le SQL intégré n’est supporté qu’en ILE; toutes les applications
utilisant une base de données, que ce soit en ILE ou en PASE, sont portées vers
DB2 Universal Database for AS/400. En d’autres termes, s’il utilise UDB/400, l’environnement
PASE est naturellement incapable d’utiliser quoi que ce soit d’autre comme base
de données.

En environnement PASE, les applications sont également capables d’appeler des
applications AS/400 « natives », comme des programmes ILE ou Java. Mais PASE n’est
en aucun cas un système d’exploitation, et encore moins un environnement émulé.

En réalité, le portage d’une application Unix (qui, chez IBM, se prononce AIX
et pas autrement!) se passe en deux temps: une recompilation sur une station RS/6000,
puis le portage proprement dit sur l’AS/400.

Côté performances, malgré le peu de recul actuel, on estime chez IBM – et cette
opinion est pour l’instant partagée par les analystes – que les applications tournant
en environnement PASE devraient offrir à  peu de choses près les mêmes performances
que leur équivalent RS/6000.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010