> Tech > Comment cette analyse simplifiée se présente-t-elle ?

Comment cette analyse simplifiée se présente-t-elle ?

Tech - Par iTPro - Publié le 10 juillet 2015
email

La dernière étape de l’analyse du retour sur investissement consiste à comparer les principaux facteurs de coûts ci-dessus pour la solution proposée et celle actuellement en place (appelée « Modèle existant » dans le tableau ci-dessous), laquelle consiste généralement à augmenter la capacité pour prendre en charge les nouvelles données.

Comment cette analyse simplifiée se présente-t-elle ?

Exemple 1 : Mise en œuvre d’une archive de 100 To au moyen d’une librairie de bandes

Méthode

•    Ajout d’un data mover sans perturbation à l’environnement pour un transfert intelligent des données du stockage primaire existant vers la cible d’archivage.

•    Ajout d’une cible d’archivage multiniveau. Les données seront initialement stockées sur disque pour un accès à faible latence aux informations les plus actives, puis seront automatiquement transférées sur bande à mesure qu’elles vieillissent et deviennent moins actives.
        o    La cible utilisée correspond généralement à une solution convergée composée d’un cache disque, d’un stockage multiniveau basé sur des règles et, dans le cas de notre exemple, d’une librairie de bandes.

(((IMG7774)))

Retour sur investissement de la solution d’archivage

Calcul rapide des économies réalisées par rapport au coût initial :

(465 000 – 140 000) / 465 000 = 70 % de retour sur investissement !

Exemple 2 : Mise en œuvre d’une archive d’1 Po au moyen d’une solution de stockage objets sur disque

Méthode

•    Ajout d’un data mover sans perturbation à l’environnement pour un transfert intelligent des données du stockage primaire existant vers la cible de stockage objets à des fins d’archivage.
•    Utilisation d’une solution de stockage objets qui offre des fonctions de répartition des données (le codage à effacement est en général la meilleure technique, mais la réplication peut également convenir) en vue d’une protection intégrée et complète des données en cas de pannes de composants et d’incidents sur site.
•    Le modèle existant ci-dessous se base sur des hypothèses de prix très élevés en raison de l’envergure de l’opportunité.

(((IMG7775)))

•    En supposant que la cible de stockage utilisée pour l’archivage comprenne des fonctions de protection par répartition des données hors site.

Retour sur investissement de la solution d’archivage

Calcul rapide des économies réalisées par rapport au coût initial :

(3 150 000 – 1 150 000) / 3 150 000 = 63 % de retour sur investissement !

Quels conseils apporter pour élaborer une stratégie d’archivage économique ?

De nombreuses options efficaces permettent de déployer une stratégie d’archivage abordable répondant aux besoins des utilisateurs dans un contexte de croissance exponentielle des données et d’utilisation de grands volumes d’informations. Pour élaborer cette stratégie et justifier son déploiement, il est important de garder à l’esprit les principes clés suivants :

1)    Choisir des composants de solution qui ne perturbent pas l’environnement existant
Des logiciels data movers intelligents migrent les données et les remplacent par des fichiers stub ou des liens à leur emplacement d’origine pour ne pas perturber le fonctionnement des applications ni les méthodes de travail des utilisateurs. Tenez compte des besoins des utilisateurs en matière d’accès aux données. Veillez à ce que ces dernières restent accessibles à tout moment et que la latence d’accès ne soit pas pénalisante. Veillez également à choisir un data mover qui ne soit pas présent sur le chemin d’accès aux données.

2)    Inclure la protection des données contre les pannes de composants et les incidents sur site dans l’analyse (et dans la solution)
Adaptez le niveau de protection des données à archiver à leur valeur pour l’entreprise. S’il est souvent recommander de les sortir du cycle de la sauvegarde, il est souvent judicieux d’en gérer différentes « versions » ou copies et si possible, de tirer parti des technologies de répartition des données. Le stockage objets basé sur un code à effacement est idéal, mais la réplication vers le Cloud ou d’autres sites peut parfois s’avérer un choix judicieux. Bien entendu, la bande reste le support le plus économique pour la réplication hors site.

3)    Privilégier la simplicité
Habituez-vous au concept d’analyse simplifiée. Il est très facile de procéder à un calcul rapide du retour sur investissement à l’aide de la méthode simplifiée décrite ci-avant, puis de se demander si d’autres facteurs sont suffisamment importants pour changer les résultats de l’analyse rapide. Probablement non, mais c’est néanmoins une question à se poser.

Non seulement le calcul du retour sur investissement peut être simplifié, mais l’analyse constituera un solide argument en faveur de la mise en œuvre d’une solution d’archivage permettant d’améliorer et de simplifier la gestion et la protection de vos précieuses données.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Dans ce livre blanc, nous vous donnons les clés pour concevoir votre projet de dématérialisation RH. Vous découvrirez chacune des étapes qui vous permettront d’apporter de nouveaux services aux collaborateurs, de vous adapter aux nouvelles pratiques et de renforcer la marque employeur.

Tech - Par iTPro - Publié le 10 juillet 2015