> Tech > Comment configurer FRCA pour le cache local

Comment configurer FRCA pour le cache local

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Ce premier scénario couvre l'utilisation du cache local FRCA pour cacher tous les fichiers présents dans un sousrépertoire SiteMap/*. Le tableau de la figure 1 montre les principales caractéristiques de cette application Web. Notre exemple d'application Web fonctionne dans un environnement partagé dans l'ITSO, ce qui explique les numéros de

ports inhabituels, tels que
8000 (équivalent du port 80) et un port
de type SSL 44300 (équivalent du port
443).
On peut noter la configuration
pour un port SSL (System Sockets
Layer). FRCA ne peut pas traiter le trafic
SSL, mais un serveur Web peut traiter
à  la fois du trafic SSL (sur le port
443) et non-SSL (sur le port 80). La
configuration SSL pour FRCA permet
de ne le valider que pour le port 80.
Donc, si la requête « get » arrive pour le
port 80 avec le protocole HTTP, FRCA
peut servir le fichier. Si la requête arrive
pour le port 443 avec le protocole
HTTP, FRCA passe ensuite simplement
la requête au HTTP Server. On détermine
cela via la configuration dans la
directive Listen, et c’est pourquoi la figure
2 montre FRCA validé pour le port
8000 (80) et pas validé pour le port
44300 (443).
Notons au passage que FRCA n’est
pas validé actuellement pour les types
HTTP sécurisés d’applications. A
l’heure actuelle, si vous devez cacher
du contenu qui n’est pas public, le
HTTP Server a encore un très bon local
et proxy reverse-cache.
Avant de commencer à  configurer
FRCA, testez donc votre application
Web pour vérifier qu’elle fonctionne
comme prévu. Dans notre exemple,
nous nous sommes assurés que tout le
monde avait accès aux fichiers du sousrépertoire
SiteMap/*.
Pour valider FRCA pour le port
8000, reportez-vous à  la figure 2 et suivez
ces étapes :

  1. Pour commencer, assurez-vous que
    vous êtes dans la zone du serveur
    Global Configuration pour configurer
    FRCA, et sélectionnez le bon serveur
    dans le menu déroulant Server.

  2. Sous Server Properties, sélectionnez
    FRCA.

  3. Sélectionnez l’onglet General Settings.
  4. Sélectionnez le bouton radio pour
    lequel vous voulez valider FRCA. Ici,
    nous utilisons le port 8000 pour le
    trafic public et le port 44300 pour le
    trafic crypté SSL. Sous la colonne
    FRCA, déroulez Enabled. Cette fonction
    de configuration permet de valider
    le caching FRCA par numéro de
    port.

  5. Cliquez sur Continue pour garder la
    configuration changée et pour rester
    sur ce formulaire.

Pour valider le cache fichier FRCA,
reportez-vous à  la figure 3 et procédez
ainsi :

  1. Sélectionnez l’onglet FRCA File
    Cache.

  2. Pour les possibilités FRCA file-cache,
    déroulez Enabled. Ce commutateur
    permet d’activer et de désactiver le
    cache local FRCA sans être obligé de
    recourir au commentaire ou de supprimer
    toutes les directives de configuration
    de cache local FRCA.

  3. Etape facultative : A ce stade, vous
    pourriez restreindre la taille maximale
    du cache local FRCA et définir
    la taille de fichier maximale à  cacher
    avec ces paramètres. Pour que cet
    exemple reste simple, nous utiliserons
    les valeurs par défaut.

  4. Sous l’option « Files to cache during server startup », cliquez sur Add.
    Une nouvelle ligne s’ajoute à  la
    table. Vous pouvez y entrer le chemin
    et les noms de fichiers que vous
    voulez que FRCA cache. Pour notre
    exemple, nous avons entré
    SiteMap/*. Voici quelques points importants
    à  observer à  propos des directives
    FRCA :

    • Comme SiteMap/ n’a pas une barre
      oblique à  gauche (/), il est supposé
      être relatif à  la racine Document.

    • Les directives de configuration de
      FRCA distinguent la casse (majuscules/
      minuscules). Et ce, contrairement
      aux directives de configuration
      d’Apache.

    • Les directives de configuration de
      FRCA ne sont pas récursives (contrairement
      à  celles d’Apache). Autrement
      dit, dans cette situation, vous
      ordonnez à  FRCA de cacher les fichiers
      dans le répertoire SiteMap/
      uniquement. S’il vous faut cacher
      des sous-répertoires multiples ou
      des types de fichiers multiples, il
      vous faudra une directive de configuration
      de FRCA pour chacun ou chacune.
  5. Cliquez sur Continue. Si vous avez
    d’autres fichiers ou types de fichiers
    à  cacher, répétez en cliquant à  nouveau
    sur Add.

  6. Cliquez sur OK pour sauvegarder tous vos changements de configuration.

A noter aussi que vous pouvez
choisir de configurer les fichiers cache
locaux FRCA pendant le fonctionnement
du serveur. Le choix est toutefois
délicat. Les deux alternatives se comportent
de la même manière, en ce
que la première requête d’un fichier
dans le sous-répertoire SiteMap/* sera
servie par le HTTP Server et que la
deuxième et toutes les suivantes le seront
par FRCA
En suivant les étapes ci-dessus, on
créerait trois directives dans le fichier
de configuration HTTP Server :

  • Listen *:8000 FRCA
  • FRCAEnableFileCache On
  • FRCACacheLocalFileStartUp
    SiteMap/*

Téléchargez cette ressource

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Collaboration à distance, environnements de travail et productivité optimisés, gestion évolutive des licences, accélérez la transformation de votre business pour le faire entrer dans l’ère de la collaboration hybride. Découvrez comment le service de gestion des abonnements HP peut vous aider à optimiser vos investissements et votre stratégie de gestion de vos abonnements Microsoft 365.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT