> Tech > Comment créer manuellement une tâche planifiée

Comment créer manuellement une tâche planifiée

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Une fois que vous serez familiarisés avec le planificateur de tâches, la création manuelle d'une tâche devient souvent plus rapide que l'utilisation de l'assistant. La procédure manuelle permet également des paramétrages plus fins. Au lieu de passer par l'assistant, il est possible de créer manuellement la tâche, puis de passer

directement à  la boite de dialogue des Propriétés de la tâche pour la configurer.
Cette procédure manuelle implique également que l’on fasse glisser l’application
ou le script dans la fenêtre de la tâche planifiée, la seule différence étant
que le fait de faire glisser l’application ou le script dans la fenêtre crée dans
ce cas une nouvelle tâche planifiée.



Une fois que vous serez familiarisés avec le planificateur de tâches,
la création manuelle d’une tâche devient souvent plus rapide que l’utilisation
de l’assistant



Pour créer une tâche, il faut ouvrir la fenêtre Tâche planifiée, ensuite cliquer
sur Fichier, Nouveau, Tâche planifiée. (Il est également possible de cliquer à 
droite sur un emplacement vide dans la fenêtre Tâche planifiée et choisir Nouveau,
Tâche planifiée.) Une icône Nouvelle tâche apparaît. Le titre est en mode édition,
si bien qu’il est possible de saisir immédiatement un nom pour la nouvelle tâche.
Cliquez à  droite sur l’icône de la tâche, et cliquer sur Propriétés pour ouvrir
la boite de dialogue des Propriétés de la tâche. Cette boite de dialogue contient
quatre onglets, qui proposent des options diverses pour configurer manuellement
la tâche.



L’onglet Tâche. Sur cet onglet, que l’on voit dans la figure
2, entrez le nom et le chemin de l’application que l’on veut exécuter. Si une
partie du chemin contient des espaces, il faut mettre le chemin entier entre guillemets.
Si la tâche planifiée est un fichier exécutable, il est possible d’ajouter les
paramètres que l’on veut exécuter avec la tâche. Ensuite, entrez l’utilisateur
auquel la tâche est affectée. Il est également possible de désactiver la tâche
depuis cet onglet; pour ce faire, désélectionnez Activé (la tâche planifiée s’exécute
à  une heure donnée).





L’onglet Planification. Sur cet onglet, on peut spécifier la
fréquence de la tâche. Il est à  noter qu’il existe une différence entre les options
sur cet onglet et celles de l’assistant. Quand on choisit d’exécuter une tâche
quotidiennement, l’assistant propose une option Jours de la semaine, la boite
de dialogue des Propriétés ne le fait pas. Si l’on veut exécuter une tâche configurée
manuellement seulement les jours de semaine, il faut sélectionner Toutes les semaines
dans l’onglet Planification, puis choisir individuellement les jours. Pour affiner
la planification, cliquer sur Avancé: les options avancées diffèreront selon la
fréquence de planification choisie (autrement dit quotidienne ou hebdomadaire).



L’onglet Paramètres. Cet onglet, que l’on voit sur la figure
3, propose des options pour contrôler les opérations de la tâche sous certaines
contraintes système. Dans la partie Fin de l’exécution de la tâche planifiée,
il est possible de sélectionner « Supprimer la tâche si son exécution n’est plus
planifiée » pour les tâches qui ont une date de fin ou qui ne s’exécutent qu’une
seule fois. Quand on sélectionne cette option, le planificateur de tâches supprime
la tâche après la dernière occurrence automatique. Il ne faut pas sélectionner
cette option si l’on veut réutiliser la tâche. L’option « Arrêter la tâche si elle
s’exécute durant » permet de terminer la tâche après une durée définie (la valeur
par défaut est 72 heures). Cette option est utile pour des opérations longues
lancées en pleine nuit et qui doivent se finir avant le début de la journée de
travail. Etant donné que la valeur par défaut est trop généreuse pour la plupart
des tâches, il est préférable de configurer la durée pour les besoins de l’opération
plutôt que d’accepter cette dernière.



Dans Durée d’inactivité, il est possible de spécifier des options pour qu’une
tâche que l’on configure s’exécute au repos (c’est à  dire quand il n’existe aucune
activité de la souris ou du clavier sur le système). Bien sûr, le fait qu’il n’y
ait aucune activité de la souris ou du clavier ne signifie pas qu’un ordinateur
est au repos, toutes sortes d’activités peuvent exister, téléchargement, recherche
dans des bases de données, ou tout autre tâche automatique. Il n’est sans doute
pas utile de laisser s’exécuter quelques tâche de type Entrées/Sorties ou encombrant
le processeur sans s’attendre à  les voir durer plus longtemps qu’elles ne le feraient
individuellement. Les options Durée d’inactivité ne rendent pas l’exécution des
tâches planifiées nécessairement plus efficace.

Dans Gestion de l’alimentation, il est possible de gérer la réaction d’une tâche
si des problèmes de batterie ou de puissance arrivent alors qu’une tâche est planifiée
pour s’exécuter ou tourne déjà . Cette option s’applique aux portables plutôt qu’aux
postes fixes qui basculent sur un onduleur lors de perte de puissance électrique
(les logiciels UPS tels que APC PowerChute configurent normalement tous les programmes,
y compris les tâches automatiques, pour s’arrêter dans un tel cas) . Une option
« Mettre l’ordinateur en éveil pour exécuter cette tâche » existe pour les ordinateurs
qui supportent cette fonctionnalité.



L’onglet Sécurité. Sur cet onglet, que l’on voit sur la figure
4, on peut spécifier les utilisateurs qui peuvent examiner, effacer, modifier
ou utiliser une tâche (la table 1 décrit les niveaux de permission disponibles).
Le planificateur de tâches définit la sécurité des tâches sur la base des permissions
de sécurité standard de Windows 2000. Il faut se rappeler que le programme, script
ou document qu’exécute la tâche peut également avoir des restrictions de sécurité
si l’ordinateur cible utilise NTFS. Attention à  ne pas créer des conflits entre
ces niveaux de sécurité.















Table
1 Permissions pour la gestion des tâches planifiées
Niveau
de permission
Droits
Contrôle
total

Modifier

Lecture et Exécution

Lecture

Ecriture

Vue, exécution,
modification, suppression, changement de propriétaire

Vue, exécution, modification, suppression

Vue, exécution

Vue

Vue, exécution, modification, suppression





Afin de configurer des options avancées pour la tâche, cliquer sur Avancé. La
boite de dialogue Paramètres de contrôle d’accès, que l’on voit sur la figure
5, présente des options pour le contrôle granulaire sur les permissions, l’audit
ou les aspects de propriétaire.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Avec Cloud in One, les entreprises ne gagnent pas uniquement en agilité, en modernisation et en flexibilité. Elles gagnent également en sécurité et en résilience pour lutter efficacement contre l’accroissement en nombre et en intensité des cyberattaques. Découvrez l'axe Cybersécurité de la solution Cloud In One.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010