> Tech > Comment DFS et AD travaillent ensemble

Comment DFS et AD travaillent ensemble

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

 Pour comprendre certains avantages de l’intégration de DFS et d’Active Directory (AD), il faut bien voir comment les deux collaborent. AD stocke des informations à propos des serveurs de namespaces et la configuration namespace sous forme de BLOB dans la partition de domaine à CN-Dfs- Configuration.CN=System-DC=domain, DC=generic toplevel

Comment DFS et AD travaillent ensemble

domain, de sorte que tout client qui peut atteindre un DC (domain controller) peut obtenir des informations sur un namespace DFS basé sur un domaine.

Comme DFS utilise l’information du site pour trouver la réplique DFS la plus proche, les sites et les subnets doivent être correctement configurés dans l’AD avant que vous ne configuriez DFS. Quand un client Windows tente d’accéder à un dossier DFS, le service Netlogon du client demande d’abord à l’AD de déterminer les noms des serveurs de namespaces. Ensuite, selon la topologie du site AD, Netlogon essaie de contacter le serveur de namespace le plus proche.

Une amélioration de Windows Server 2003 s’assure que si aucun serveur de namespace n’est disponible dans le site du client, ce dernier choisit le prochain serveur hors site le plus proche. Cette possibilité n’est pas validée par défaut. Cependant, vous devez exécuter Dfsutil avec le commutateur /SiteCosting pour l’activer. 

Téléchargez cette ressource

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Sur fond de vulnérabilités en tout genre, les établissements hospitaliers, pharmacies, laboratoires et autres structures de soin font face à des vagues incessantes de cyberattaques. L’objectif de ce livre blanc est de permettre aux responsables informatiques ainsi qu’à l’écosystème des sous-traitants et prestataires du secteur médical de se plonger dans un état de l’art de la cybersécurité des établissements de santé. Et de faire face à la menace.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010