> Enjeux IT > Comment faire échouer sa transformation digitale

Comment faire échouer sa transformation digitale

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 31 octobre 2017
email

Pas de longs discours. Pour réussir leur mutation numérique, les entreprises doivent réunir quatre fondamentaux et poursuivre leur démarche innovation. Sans eux, l’échec n’est pas loin …

Comment faire échouer sa transformation digitale

Les coûts du virage digital

L’heure n’est plus de savoir si la transformation digitale est essentielle mais plutôt comment l’opérer. La plupart des entreprises ont mis en place des projets, et 86 % planifient l’impact de la technologie sur les activités au-delà des 12 prochains mois.

Mais 1 entreprise sur 4 a déjà vu l’un de ses projets digitaux échouer au cours des deux dernières années, pour une perte moyenne de 555 000 €, et 33 % ont déjà annulé un projet au cours des deux dernières années (coût de 423 000 €). Le spectre des coûts est bel et bien là si on ne réunit pas les éléments stratégiques pour réussir.

 

People, Actions, Collaboration and Technology

La transformation digitale va au-delà des nouvelles technologies et s’appuie sur 4 clés : Personnes, Actions, Collaboration et Technologie (PACT : People, Actions, Collaboration and Technology). S’adapter à la technologie est une priorité, mais elle ne se fera pas sans les bons talents et les partenariats adéquats. Voici les 4 piliers du juste équilibre digital :

 

Développer l’expertise digitale : mais 70 % admettent un manque évident de compétences digitales (cybersécurité selon 80%). Le perfectionnement des compétences des collaborateurs est clé du succès, ainsi l’Intelligence Artificielle transformera les compétences requises d’ici 2020

Adopter les bons processus pour une stratégie clairement définie : les organisations ont une stratégie bien définie (90%) et bien comprise (83%), mais pas toujours intégrée à la politique commerciale.

Opter pour mesures positives de collaboration : développer des projets de co-création avec des partenaires, dont des experts technologiques (64%) et des clients existants (42%). Toutefois, le partage d’informations sensibles lors de projets de co-création est difficile (79%)

Introduire les technologies : solutions de cyber-sécurité (52 %), Internet des Objets (51 %), Cloud computing (47 %), IA (46 %) et accentuer la capacité d’adaptation au cours des cinq prochaines années. 

 

Etude Fujitsu The Digital Transformation PACT

Téléchargez gratuitement cette ressource

Surveillance du SI : Cas client du CROUS Paris

Surveillance du SI : Cas client du CROUS Paris

Avec une vision complète des ressources réseau, le logiciel phare de Progress, WhatsUp Gold, permet au CROUS Paris d’optimiser ses ressources humaines, dans la mesure où le temps normalement alloué à la surveillance réseau est désormais consacré à d’autres projets.

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 31 octobre 2017