> Enjeux IT > Comment gérer les talents en 2018 ?

Comment gérer les talents en 2018 ?

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 22 décembre 2017

Anticiper les modes de fonctionnement de demain est une des priorités majeures des entreprises. Mais pour cela, quelles sont les pistes des Ressources Humaines et les évolutions managériales à envisager ?

Comment gérer les talents en 2018 ?

Bien loin de directives, il faut impulser une nouvelle gestion des collaborateurs. L’heure est peut-être aux encouragements ! Voici 10 pistes qu’il faut regarder de près pour la gestion des talents en 2018.

 

  • Accentuer l’Empowerment = le pouvoir aux collaborateurs

Les collaborateurs sont au cœur des décisions (l’empowerment = le développement du pouvoir d’agir) et la direction leur cède un partie des pouvoirs : ils peuvent agir sur le Talent Management, façonner leur parcours, leur activité, découvrir de nouveaux processus, obtenir plus d’autonomie et de responsabilités. On note ainsi une augmentation de la satisfaction des collaborateurs.

 

  • Voir le logiciel informatique comme un facilitateur

Il faut prendre en compte l’exigence des Digital Natives en termes de facilité d’utilisation, d’efficacité, de flexibilité. Les réseaux sociaux doivent être cartographiés et intégrés aux solutions de Gestion des Talents.

 

  • Eviter les surprises

Il faut penser ouverture du software intégré à la Gestion des Talents pour que les collaborateurs et dirigeants mesurent, analysent, actualisent la réalisation des objectifs en temps réel et de façon transparente.

 

  • Utiliser les données à bon escient

Une solution de Gestion des Talents intégrant les médias sociaux peut alerter : le manager dialogue avec le collaborateur pour identifier les raisons d’une insatisfaction (la direction pouvant agir pour éviter le départ du collaborateur).

 

  • Motiver par la gamification

La gamification ou l’utilisation d’éléments typiques de jeux sur ordinateur dans un autre contexte. On peut attribuer des points bonus (médaille ou badge) attribués dans le cas de prestations exceptionnelles ou d’apports d’idées innovantes. Lorsqu’un collaborateur atteint un nombre déterminé de « Credit Points », il obtient un « Incentive » (demi-journée de congés…).

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de services Azure pour le développement d’applications

Guide de services Azure pour le développement d’applications

Ce guide détaille divers scénarios adaptés au cloud, et plus particulièrement au développement d'applications à l'aide des services de plateforme disponibles sur Microsoft Azure. Découvrez l'étendue de la plateforme Azure et de ses services et apprenez comment l’utiliser rapidement selon le type d’application.

  • Favoriser la collaboration

Les jeunes talents sont connectés, c’est un fait, et les médias sociaux font partie intégrante de leur quotidien. Ils veulent échanger avec des experts dans les groupes de formation, établir un contenu d’apprentissage ou partager des formations avec les collègues. La Gestion des Talents doit mettre à disposition une gestion des connaissances pour favoriser l’apprentissage informel, auto organisé et mis en réseau.

 

  • Etre à la pointe de la technologie

Les collaborateurs veulent gérer leur carrière (découvrir les profils, consulter les programmes de formation, s’y inscrire en un clic…) : cette tendance doit pouvoir se refléter dans la solution logicielle de Gestion des Talents, accessible depuis différents terminaux et disponible sur le Cloud.

 

  • Prôner un outil pour tous

Il faut utiliser un outil de Gestion des Talents pour tout type de poste ou de domaine, valoriser la transparence, développer les perspectives d’avenir et de carrière, se positionner comme employeur plus attrayant, pour l’ensemble de l’entreprise, à long terme et de manière durable.

 

  • Estimer la performance des collaborateurs

Les valeurs de performance du collaborateur doivent être visibles avec une vue à 360° (potentiel, objectifs, étapes d’évolution, besoins de développement) pour estimer le collaborateur et réduire le risque de déception.

 

  • Mesurer les spécificités régionales

Il faut mesurer les disparités locales, culturelles et juridiques au niveau mondial (prise en compte de l’évaluation des compétences dans le calcul des bonus aux Etats-Unis, importance de l’entretien annuel dans la politique RH en France).

 

Source Carsten Busch, CEO de Lumesse – Talent Management Suite, et Marc Rogers, Sales Manager France de Lumesse

 

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 22 décembre 2017