> Tech > Comment personnaliser les installations automatiques de Windows 2000

Comment personnaliser les installations automatiques de Windows 2000

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Sean Daily
Le fléau de l'existence de tout administrateur système est l'intervention sur les postes des utilisateurs. Non pas que ces utilisateurs soient terribles ou indignes d'une visite, mais ces interventions durent longtemps et sont coûteuses pour l'entreprise. Dans beaucoup de sociétés, l'installation et la configuration des OS sur les postes clients est souvent l'un des postes les plus significatifs sur le budget du département.Windows 2000 offre plusieurs fonctions de déploiement qui peuvent aider à  gérer le chaos inhérent à  l'installation et la configuration des OS des postes clients sur les consoles du réseau. Bien que Windows NT offre des utilitaires pratiques pour l'assistance à  l'automatisation de l'installation et à  la personnalisation des systèmes d'exploitation, Windows 2000 améliore beaucoup ces offres. Windows 2000 comporte en effet des versions améliorées des " musts " de Windows NT tels que les CD-ROM bootable d'installation, les installations par le réseau, les installations automatiques, les fichiers de réponse, Setup Manager, Sysdiff ou Sysprep. En particulier, Microsoft inclut une version améliorée pour Windows 2000 de Sysprep (Sysprep 1.1) dans les outils de support du CD-ROM de Windows 2000 ainsi que sur le serveur Windows 2000 et dans les kits Windows 2000 Professionnels.

Parmi toutes les méthodes de déploiement disponibles sous Windows 2000, les installations automatiques restent les préférées de beaucoup d'administrateurs. Comme sous Windows NT, Windows 2000 offre la possibilité de lancer des installations automatiques depuis une invite de commande avec un commutateur /U, que l'utilisateur passe aux programmes d'installation winnt.exe ou winnt32.exe. Les installations automatiques de Windows 2000 et de Windows NT sont similaires, et l'on peut utiliser les fonctionnalités d'installation automatique de Windows 2000 pour déployer des nouveautés sous Windows 2000 ou upgrader celles de Windows NT et de Windows 9x. Windows 2000 inclut également quelques fonctionnalités ayant été améliorées et qui rendent les installations automatiques plus puissantes et conviviales que leurs prédécesseurs sous NT. Il est possible d'utiliser ces fonctionnalités pour personnaliser intégralement les installations automatiques afin de les rendre plus utiles et de gagner un temps précieux.

Les installations automatiques de Windows 2000 requièrent un ensemble de répertoires
sources pour l’installation (c’est-à -dire des répertoires de distribution ou des
points de distribution partagés). Ces répertoires contiennent les fichiers nécessaires
à  l’installation de Windows 2000. Quand on exécute une installation de base à 
partir d’un CD-ROM, le répertoire d’installation d’origine est le répertoire \i386
du CD-ROM et ses sous-répertoires. Comme ils sont sur un CD-ROM, il n’est pas
possible de modifier ou adapter les fichiers dans ces répertoires.



Cependant, les installations à  partir de disques durs et du réseau permettent
d’augmenter le nombre de répertoires d’installation de façon utiles (par exemple
pour ajouter des drivers personnalisés ou inclure le dernier service pack de Windows
2000 à  la distribution). Cette capacité permet une plus grande souplesse et une
amélioration des installations qui utilisent ces répertoires. Les étapes suivantes
vous guident dans le processus de création d’un répertoire de distribution basique
sous Windows 2000 (par exemple sur un serveur de réseau):



1. Créez un répertoire sur un serveur du réseau et partagez-le en utilisant un
nom à  définir (par exemple \\FILESERVER\WIN@KSRC).

2. Sous la racine de la nouvelle partition, créez un répertoire qui sera l’équivalent
du répertoire \i386 du CD-ROM de Windows 2000. Si vous pensez à  l’avenir avoir
des répertoires d’installation multiples, vous pourriez vouloir que le nom du
répertoire corresponde au produit installé (par exemple, \Pro, \Srv, \AdvSrv).
En cas de répertoire d’installation unique, je recommande de nommer ce catalogue
\i386 pour garder les choses simples.

3. Copiez le contenu du répertoire \i386 du CD-ROM et de tous les sous-répertoires
dans le répertoire créé à  cet effet lors de l’étape 2. (Cette installation demandera
un peu plus de 300 Mo d’espace disque.)

4. Si l’on envisage de personnaliser ce répertoire d’installation ultérieurement
en copiant des fichiers supplémentaires, il faut créer un sous-répertoire dans
le répertoire créé lors de l’étape 2 et le nommer $OEM$. Microsoft a choisi et
réservé ce nom, et vous ne pouvez utiliser que ce nom pour ce répertoire. Les
méthodes de distribution automatique sous Windows 2000 peuvent utiliser des fichiers
dans ce répertoire afin de personnaliser une installation sous Windows 2000.



Après avoir créé un ensemble de répertoires de base pour l’installation, il est
possible de commencer à  les personnaliser. Le sous-répertoire $OEM$ n’est pas
nécessairement le seul dont vous aurez besoin; c’est en fait un répertoire racine
contenant tous les répertoires et fichiers liés à  une installation personnalisée
ou automatisée. La table 1 énumère les sous-répertoires $OEM$ et leurs contenus.



Après avoir créé un ensemble de répertoires de base pour l’installation, il
est possible de commencer à  les personnaliser



















































TABLE
1Contenu des répertoires de distribution et Fonctions
Nom du répertoire

(à  partir du répertoire d’installation racine)

Description du contenu
et de la Fonction
\$OEM$ \
Inclus tous les répertoires
supplémentaires et les fichiers pour une installation automatique ou personnalisée
de Windows 2000.
$OEM$\Textmode
Contient les drivers
mis à  jour pour la mémoire de masse et les fichiers HAL nécessaires à  la
partie en mode texte de l’installation de Windows 2000.
\$OEM$\$$
Contient les fichiers
que la procédure d’installation de Windows 2000 copie dans le répertoire
%Windir% (par exemple C:\winnt) pendant l’installation.
\$OEM$\$$\Help
Contient des fichiers
d’aide personnalisée que l’installation de Windows 2000 copie dans le répertoire
%Windir%\Help pendant l’installation.
\$OEM$\$$\System32
Contient les fichiers
d’aide personnalisée que la procédure d’installation de Windows 2000 copie
dans le répertoire %Windir%\System32 pendant l’installation
\$OEM$\$1
Représente la racine
du lecteur sur lequel s’installe Windows 2000 (c.a.d. la partition de boot)
et contient tout fichier que l’installation de Windows 2000 doit copier
sur la partition de boot pendant l’installation.
\$OEM$\$1\Pnpdrivers
folder
Contient les drivers
Plug & Play nouveaux ou mis à  jour. L’utilisateur spécifie le nom du répertoire
dans le fichier unattend.txt utilisé pendant les installations automatiques.
Par exemple, ce répertoire peut être appelé \$OEM$\$1\Pnpdrvs
\$OEM$\$1\SysPrep Contient les fichiers
qu’utilise la procédure d’installation de Windows 2000 avec les méthodes
d’installation basées sur Sysprep.
\$OEM$\drive_letter
Représente la racine
d’un volume particulier dans le système (par exemple \$OEM$\D représente
le lecteur D) et contient tous les fichiers que l’installation de Windows
2000 doit copier dans ce volume lors de l’installation.
\$OEM$\drive_letter\subfolder
Représente un sous-répertoire
particulier sur le lecteur (par exemple, \$OEM$\D\MonRépertoire) et contient
tous les fichiers que l’installation de Windows 2000 doit copier sur ce
sous-répertoire lors de l’installation. De multiples exemple de ce type
de répertoires peuvent exister sous le répertoire \$OEM$\drive_letter.





Tous les fichiers dans les répertoires de distribution doivent utiliser le format
8.3 – noms de fichier courts – afin d’être utilisable par la procédure d’installation
de Windows 2000. Si l’on veut renommer ces fichiers dans les répertoires ultérieurement,
c’est possible en créant un fichier spécial nommé $$RENOMMEZ.TXT dans chaque répertoire
qui contient des fichiers devant être renommé (Les copies multiples de $$RENOMMENT.TXT
peuvent être dans la structure du répertoire de distribution.). $$RENOMMER.TXT
utilise le format suivant :



[section_name_x]

shortname_y = « longname_y »




Où section_name_x est le chemin du sous-répertoire qui contient les fichiers à 
renommer. Il n’est pas nécessaire de nommer une section, ou une section peut avoir
un backslash (\) comme nom, ce qui montre que la section contient les noms des
fichiers ou sous-répertoires dans la racine. Short_name_y est le nom du fichier
ou sous-répertoire – dans le sous-répertoire que section_ name_x désigne – que
l’on veut renommer. Ce nom ne doit pas être entre guillemets. Long_ name_y est
le nom du fichier ou du sous-répertoire. Ce nom doit être entre guillemets s’il
contient des espaces ou des virgules.

Téléchargez cette ressource

Checklist de protection contre les ransomwares

Checklist de protection contre les ransomwares

Comment évaluer votre niveau de protection contre les ransomwares à la périphérie du réseau, et améliorer vos défenses notamment pour la détection des ransomwares sur les terminaux, la configuration des appareils, les stratégies de sauvegarde, les opérations de délestage... Découvrez la check list complète des facteurs clés pour améliorer immédiatement la sécurité des terminaux.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010