> Tech > Compatibilité des applications et virtualisation

Compatibilité des applications et virtualisation

Tech - Par iTPro - Publié le 30 mars 2012
email

Un des problèmes les plus fréquents auxquels les informaticiens sont confrontés pendant un déploiement de postes de travail touche à la compatibilité des applications.

Compatibilité des applications et virtualisation

Les applications existantes, y compris celles développées en interne, peuvent demeurer critiques pour l’activité, d’où la nécessité de les prendre en compte et de les identifier. L’Application Compatibility Toolkit (ACT) peut vous aider dans cette tâche.

ACT permet de rationnaliser les applications existantes en identifiant les doublons potentiels, les versions conflictuelles, etc. Par la normalisation applicative à l’échelle de l’entreprise, vous êtes à même de réduire le nombre des applications à tester avant le déploiement.

Une fois le processus de rationalisation terminé, ACT peut vous aider à tester la compatibilité de chaque application vis-à-vis de Windows 7. Cette étape peut se limiter à présenter les détails fournis par l’éditeur et indiquant si l’application est ou non compatible. Dans certains cas, vous pouvez aussi être confronté à des applications maison qui nécessitent des tests plus poussés ou à des applications réputées incompatibles qui requièrent un processus d’atténuation pour garantir leur bon fonctionnement avec Windows 7.

Certaines applications ont des correctifs de compatibilité, également appelés « shim », permettant un fonctionnement approprié avec Windows 7. Cette approche sert à garantir rapidement et facilement le fonctionnement d’applications autrement incompatibles. Par exempte, les « shim » peuvent amener une application à croire qu’elle fonctionne comme un administrateur, alors que ce n’est pas le cas, ou qu’elle s’exécute sous Windows XP alors qu’il s’agit de Windows 7.

Pour les applications dont il est impossible d’atténuer l’incompatibilité grâce à des « shim » au moyen d’ACT, il peut être nécessaire d’employer la technologie de virtualisation comme Virtual PC pour exécuter l’application en mode Windows XP, ou Microsoft Enterprise Desktop Virtualization (MED-V). Ces produits émulent une version précédente de Windows.

MED-V, qui fait partie intégrante du Microsoft Desktop Optimization Pack, vous permet d’employer des applications au sein d’une machine virtuelle exécutant un OS plus ancien, ce d’une manière parfaitement transparente pour l’utilisateur. Les applications donnent l’impression d’être installées sur le poste de travail et les utilisateurs peuvent même les placer dans la barre des tâches.

Le processus de déploiement de postes de travail a connu une évolution spectaculaire ces dix dernières années. Les outils et techniques disponibles aujourd’hui vous confèrent une maîtrise encore plus grande, tout en rationnalisant la gestion, en simplifiant le processus et en accélérant le déploiement.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 30 mars 2012