> Tech > Configuration et mise à  niveau du système

Configuration et mise à  niveau du système

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

  Les particuliers qui utilisent actuellement Windows Me ou Windows 98 passeront généralement à  XP Home. Les professionnels qui utilisent actuellement Win2K Pro ou NT Workstation 4.0 passeront en principe à  XP Pro. Toutefois, on ne pourra pas passer à  XP à  partir de Win95 ou de versions antérieures. Il faudra

alors effectuer une installation intégrale. La figure 2 illustre les voies de Microsoft pour passer à  XP.

   La configuration de XP, comme celle de Win2K, est simple et directe. Si l’ordinateur est connecté à  un réseau, le processus de configuration demande le nom de l’ordinateur, le nom du groupe de travail ou du domaine et – si le réseau n’utilise pas un serveur DHCP – l’adresse TCP/IP du système. Par défaut, une installation XP effectuée sur un système domaine désactive la fonction Fast User Switching de XP, qui permet à  de multiples utilisateurs de partager un système. Dans ce cas, dans une installation de domaine, le système affiche à  la réinitialisation (reboot) une version mise à  jour d’une boîte de dialogue de logon Windows. La totalité de la configuration manuelle demande environ 30 minutes. Comme avec Win2K Pro, on peut utiliser RIS (Remote Installation Services), pour installer l’OS à  partir d’un serveur distant et on peut exécuter une configuration entièrement automatique. Dans certains cas, décrits plus loin, il faudra activer le produit après l’installation. Pour plus d’informations sur l’activation du produit, voir l’encadré intitulé « Windows Product Activation (WPA) ».

   Par ailleurs, si on effectue une mise à  niveau XP sur un système Win2K comportant des fileshares, le système désactivera les fileshares après la mise à  niveau. Pour rétablir la situation, il faudra exécuter le Network Setup Wizard (pour informer le système de votre intention de partager des fichiers) ou requalifier manuellement chaque share. Pour expliquer ce comportement, Microsoft déclare que c’est une fonction de sécurité intentionnelle.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010