> Tech > Configurer File Association pour les utilisateurs

Configurer File Association pour les utilisateurs

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Pour que le shell OS sache quelle application lancer quand vous double-cliquez sur un fichier de données, il faut définir deux éléments : la clé d’extension de fichier et la classe de programme associée. Les fichiers sont classés d’après leur extension (comme .doc, .xls), donc les fichiers de même extension

sont considérés appartenir au même type ou à la même classe. Vous pouvez ordonner au shell d’ouvrir les fichiers d’une classe donnée avec une application spécifique :
c’est ce que l’on appelle une association.

Les clés d’extension de fichier et les classes de programme sont stockées dans le registre dans le sous-arbre HKEY_CLASSES_ROOT. Ce sous-arbre contient des valeurs provenant de la sous-clé HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\ Classes (qui contient les paramètres globaux) et la sous-clé HKEY_CURRENT_USER\Software\Classes (qui contient les paramètres utilisateur individuels). Si une valeur existe dans les deux sous-clés Classes, le paramètre utilisateur supplante le paramètre global.

Peut-être connaissez-vous déjà les méthodes GUI permettant d’associer un type de fichier à un programme. Si vous essayez d’ouvrir un fichier de données pour lequel il n’existe pas d’association, la boîte de dialogue Open With vous est présentée. Elle vous donne la possibilité de faire de l’application sélectionnée l’association par défaut. Vous pouvez aussi créer des associations de fichiers dans Windows Explorer en sélectionnant Folder Options dans le menu Tools, puis en cliquant sur l’onglet File Types. Ces méthodes conviennent si vous savez ce que vous faites et si vous n’avez à créer des associations de fichiers que sur une poignée de systèmes. En revanche, s’il vous faut créer des associations de fichiers pour un vaste groupe d’utilisateurs, vous devrez apprendre deux outils ligne de commande XP : Assoc, qui permet de créer une clé d’extension de fichier, et Ftype, qui permet de créer une classe de programme.

Le listing 1 montre comment utiliser ces commandes. La première ligne crée une clé d’extension de fichier appelée .elog qui a une valeur de CompanyName Text. En substance, Assoc dit au shell OS que quand il rencontrera un fichier avec l’extension .elog, il devra se référer au programme CompanyName Text pour des instructions sur la manière d’ouvrir ce fichier. Les deux lignes suivantes font la même chose pour deux autres extensions de fichier (.ref et .glo). A noter que quand on spécifie le nom de la classe de programme dans Assoc et Ftype, il suffit d’utiliser le nom convivial. Si nécessaire, on peut enrichir le nom pour éviter d’éventuelles confusions en ajoutant un point (.) suivi du qualificateur (CompanyName Text.Logfile, par exemple).

La dernière ligne du listing 1 utilise la commande Ftype pour créer la classe de programme CompanyName Text. La commande Ftype accomplit cette tâche en créant la sous-clé CompanyName Text dans la sous-clé HKEY_LOCAL_MACHINE\ SOFTWARE\Classes. La valeur de la sous-clé CompanyName Text est le nom de chemin d’accès du fichier exécutable qui sera utilisé pour ouvrir les fichiers de données associés (dans ce cas, C:\Program Files\Microsoft Office\ Office\Winword.exe). Le paramètre « %%1 » permet aux fichiers de données d’être passés à l’exécutable comme un argument; sans ce paramètre, l’application s’ouvrirait mais le fichier de données qui l’a lancée ne serait pas chargé.

Si vous double-cliquiez sur un fichier avec une extension .elog, .ref ou .glo après avoir exécuté les commandes du listing 1, Microsoft Word ouvrirait ce fichier. Vous pouvez ajouter les commandes Assoc et Ftype à un script logon ou les distribuer par l’intermédiaire d’autres outils pour instaurer une utilisation d’applications homogène entre vos utilisateurs.
A noter que les valeurs définies à l’aide de ces commandes remplaceront les associations précédentes. Donc, si vos utilisateurs ont créé leurs propres associations, vous pouvez quand même imposer les standards de votre entreprise.
S’il est nécessaire de supprimer une association, c’est très facile. Ainsi, si vous voulez supprimer l’association .elog, vous exécuterez la commande

Assoc .elog=

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010