> Tech > Considérations (suite)

Considérations (suite)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Disques dynamiques
Tous les systèmes d’exploitation à partir de Windows® 2000, sauf Windows® XP Edition Familiale, Windows Vista Édition Familiale Basique et Windows Vista Édition Familiale Premium peuvent utiliser et savent gérer les disques dynamiques. Mais vous ne pouvez pas installer Windows Vista™ sur un volume dynamique.

Considérations (suite)

/>

Un disque dynamique peut contenir jusqu’à 2000 volumes dynamiques ; toutefois, Microsoft® conseille de se limiter à la création de 32 volumes par disque…

On dit qu’un disque dynamique ne contient pas de partition ou de lecteur logique mais uniquement des volumes dynamiques. Par ailleurs, l’utilisation des disques dynamiques n’est pas possible :
1. avec les ordinateurs portables,
2. avec les lecteurs amovibles connectés à un port USB ou IEEE 1394,
3. avec les secteurs de disque de taille inférieure à 512 octets,
4. avec disques de cluster connectés à un port SCSI
5. avec des bus Fiber Channel.

Vous utiliserez des disques dynamiques :
1. si votre ordinateur est équipé à minima de Windows® 2000 ou des versions ultérieures uniquement, sauf celles citées plus haut,
2. si vous voulez utiliser plus de quatre volumes par disques MBR (Master Boot Record) ou 128 pour des disques GPT (GUID partition table : systèmes EFI),
3. si vous créez des volumes à tolérance de pannes (Windows® Longhorn Server) comme le RAID-5 ou encore des volumes en miroir (RAID-1),
4. si vous créez des agrégats par bandes (RAID-0) ou des volumes fractionnés (pas de tolérance de pannes pour ces cas-là) puis, étendez ou réduisez ces volumes.

Finalement, avant de convertir des disques de base en disques dynamiques, vous devrez vous assurer de l’utilité des fonctionnalités apportées par les disques dynamiques. Si vous n’avez pas besoin de volumes fractionnés, agrégés par bandes ou miroir puis, étendre/réduire des volumes, il vaut peut-être mieux utiliser des disques de base.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010