> Tech > Construction de package plus facile

Construction de package plus facile

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Pour beaucoup, la création de packages de distribution de logiciel SMS est un véritable art, exigeant beaucoup de tests et de fignolage pour réussir le déploiement. Certes le test reste important, mais le Distribute Software Updates Wizard simplifie la création des packages de mise à  jour Office et Security.
Exécutez

le wizard à  partir de la
SMS Administrator Console en naviguant
jusqu’à  un noeud de package, en
faisant un clic droit sur All Tasks et en
sélectionnant Distribute Software
Updates. Suivez l’approche pas à  pas
du wizard pour identifier les mises à 
jour applicables, téléchargez des binaires
de mise à  jour et ciblez la mise à 
jour pour la distribution SMS. Le wizard
compare la liste des mises à  jour
applicables qu’il trouve, à  la liste des
mises à  jour approuvées que SUS affiche,
comme le montre la figure 1. Le
Distribute Software Updates Wizard ne
liste que les mises à  jour applicables
qu’un scan de mise à  jour précédent a
identifié.
Vous devez choisir d’inclure le type
de mise à  jour Office ou Security (pas
les deux) dans un package donné.
Cependant, vous pouvez inclure des
mises à  jour multiples d’un type dans
le package. Cette liberté est commode
parce qu’il est plus facile de gérer
moins de packages. Vous pouvez aussi
tirer parti de l’outil de chaînage de
mise à  jour de Microsoft, Qchain, qui
supervise quels fichiers changent pendant
les applications de mise à  jour séquentielles
et supprime les réinitialisations
entre des mises à  jour multiples
jusqu’à  ce que la dernière mise à  jour
chaînée ait été installée. (Pour plus
d’informations sur Qchain, voir « Roll
Out Secure Servers », juin 2002, http://
www.itpro.fr Club Abonnés.)
Le wizard télécharge aussi automatiquement
des binaires de mise à  jour.
Cependant, il vous faudra peut-être
fournir manuellement des binaires si le
téléchargement automatique échoue.
Pour chaque mise à  jour, vous devez
aussi spécifier des paramètres de ligne
de commande pour supprimer les redémarrages
de l’UI et du système.
Malheureusement, ces paramètres diffèrent
selon que vous installez
Microsoft Internet Explorer (IE), l’OS
Windows ou d’autres mises à  jour
Windows. (Des méthodes d’installation
de mises à  jour disparates ou
concurrentielles ont créé des problèmes
à  Microsoft par le passé et le
Feature Pack hérite d’un peu de cette
confusion.) Toutefois, ces paramètres
sont bien documentés et vous réutiliserez
probablement les mêmes paramètres
de base pour la plupart de vos
mises à  jour. Le tableau 1 contient la
liste des paramètres pour les mises à 
jour les plus courantes. (Vous pouvez
trouver ces paramètres dans l’article
Microsoft « Summary of Command-
Line Syntax for Software Updates »,
http://support.microsoft.com/?kbid=8
10232.)
Supposons qu’après avoir exécuté
une analyse d’inventaire de mise à  jour,
vous examiniez les rapports et constatiez
que plusieurs de vos machines
n’ont pas la mise à  niveau Windows
2000 Q123456, un patch qui couvre
une vulnérabilité de Win2K Server.
Dans le Distribute Software Updates Wizard, vous ajoutez la mise à  jour
Q123456 à  un package nouveau ou
existant. Dans les détails de la mise à 
jour, vous indiquez les paramètres /z,
/m et /q. Pour les mises à  jour de
Win2K, /z supprime la réinitialisation
après l’installation, /m indique une installation
en mode sans assistance, et /q
complète le mode sans assistance en
spécifiant une installation paisible ne
demandant pas d’interaction de l’utilisateur.
Un jour peut-être Microsoft utilisera
un moteur d’installation de patch
unique, mais jusqu’alors vous devrez
jongler avec ces paramètres.
Pour chaque vulnérabilité, Microsoft
crée de multiples mises à  jour : une
pour chaque OS cible. Si vous ajoutez
plusieurs mises à  jour concernant la
même vulnérabilité à  un package, le
Feature Pack n’installera que celle qui
correspond à  votre version de logiciel
actuelle. Supposons que vous n’ayez
pas encore appliqué le correctif
« MS02-006: An Unchecked Buffer in
the SNMP Service May Allow Code
to Run » (http://support.microsoft
.com/?kbid=314147) et que vous utilisiez
à  la fois Windows XP et Win2K.
Votre liste des mises à  jour applicables
inclura deux correctifs pour cette mise
à  jour : un pour XP et un pour Win2K
Server Service Pack 2 (SP2). En tout
premier lieu, le Feature Pack scrute
l’ordinateur client pour déterminer
quelles mises à  jour applicables doivent
être installées. Pour créer la liste
des mises à  jour qui sont installées sur
ce client, le Feature Pack compare la
liste des mises à  jour applicables à  celle
des mises à  jour contenues dans le package
de déploiement. Après quoi, il
n’installe que les mises à  jour applicables
qui se trouvent dans ce dernier.
Les mises à  jour Security exigent que
vous ajoutiez l’UI et que vous réinitialisiez
les paramètres : le wizard vous
guide dans ces opérations.
Le wizard est utile pour identifier et
créer des packages, programmes et publicités
pour les mises à  jour Office et
Security. La création et le déploiement
d’une mise à  jour dans le Feature Pack
ne sont pas aussi simples qu’avec SUS,
où il suffit d’approuver une mise à  jour.
Mais, dans l’ensemble, le Feature Pack
s’avère plus souple que SUS pour déterminer
comment et où distribuer ces
mises à  jour.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010