> Tech > Cours rapide sur la syntaxe

Cours rapide sur la syntaxe

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Un document XML est principalement une suite d'éléments, dans laquelle chaque élément est constitué d'un tag de début, de quelques données et d'un tag de fin. Les tags XML sont de même structure que ceux des autres langages de marquage, comme HTML. Le tag de début a la syntaxe

/element_name

Cours rapide sur la syntaxe

Sauf cas particulier, il faut assortir
un tag de début XML d’un tag de fin
correspondant, avec la syntaxe

/element_name

où element_name est tout nom de votre choix (customer_name, customerAddress,
customer_status, par
exemple). Bien que XML ressemble à 
HTML, les noms d’éléments XML ont
plus de similitudes avec les noms de
champs de DDS qu’avec la syntaxe de
tags de HTML.
Un document XML est une hiérarchie
d’éléments disposée en structure
arborescente. Chaque document
contient un élément racine qui sert de
conteneur pour tous les éléments
internes ; dans la figure 1, l’élément
racine est policies. Dans l’élément
racine, on peut inclure des éléments
de données individuels ou des structures
complexes qui représentent une
transaction ou une entité de gestion.
L’exemple ci-dessous montre un élément
customer_name qui contient
trois sous-éléments : first_name,
middle_initial et last_name :

customer_name
first-name>Sharon middle-initial>L last-name>Hoffman /customer_name

On peut utiliser des sous-éléments
pour améliorer les possibilités de recherche
et pour décrire plus précisément
la structure réelle des données.
Le snippet suivant illustre une
autre structure de syntaxe XML basique
: les attributs :

policy region= »national » type= »auto »

Les attributs offrent aux concepteurs
XML une alternative aux sous-éléments
mais, en principe, on peut utiliser
l’une ou l’autre des syntaxes,
indifféremment. Un attribut fait toujours
partie d’un élément et on l’utilise
le plus souvent pour les caractéristiques
d’un élément comme la couleur,
la taille ou l’état.
La structure de syntaxe XML finale
à  considérer est la déclaration XML. Si
l’on inclut une déclaration dans le document
XML, ce doit être la première
ligne du document. La déclaration indique
le niveau de XML utilisé (à 
l’heure actuelle, seul 1.0 est valide) et
peut contenir des informations supplémentaires,
comme le format de coding
de caractères.

Téléchargez cette ressource

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

Ce livre blanc décrit les différents aspects indispensables pour la mise en place d’une approche SD-WAN sécurisée et de confiance. Ce document s’adresse aux consultants et responsables sécurité des systèmes d’information pour bien comprendre les enjeux du Trusted SD-WAN à l’heure de la transformation numérique des entreprises.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010