> Tech > Création de l’action

Création de l’action

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Analysis Services permet d’ajouter à votre cube des actions associables à différents éléments : un niveau de dimension, un membre de dimension, une cellule individuelle, etc. Dans le cadre de cet exemple, vous avez besoin d’une action au niveau cellule, à savoir le niveau d’action la plus granulaire qui soit.

Vous devez être en mesure de passer la valeur courante pour la date, le projet et la mesure qui intéressent l’utilisateur. Il faut donc une intersection de toutes les dimensions, à savoir une cellule individuelle.

Lors de la création d’une nouvelle action, des options sont à votre disposition pour savoir où la placer dans le cube. Le New Action Wizard (Assistant Action) vous demandera d’indiquer la « cible » de l’action, afin qu’Analysis Services sache à quel emplacement du cube vous pouvez l’appeler. Définissez la cible à « Cells in this cube » (Cellules dans ce cube). Analysis Services inclut différents types d’actions. Dans cet exemple, nous allons en employer une du type URL.

Il faut maintenant créer la syntaxe de l’action. Pour qu’elle fonctionne avec le rapport que vous venez de créer, votre action doit être similaire au code du listing 3. Notez que la première ligne pointe seulement vers le rapport, qui est intitulé Drilltrough dans un projet du même nom. Ensuite, une fonction IIF détermine sur quelle mesure l’utilisateur souhaite effectuer l’exploration (en présence de plusieurs mesures, il faudrait imbriquer les instructions IIF) et définit la valeur correcte pour le paramètre Meas. Une autre fonction IIF définit ensuite l’emplacement de l’utilisateur dans la hiérarchie de dimension Project. Si l’utilisateur n’est pas au niveau supérieur (All), l’instruction passe la valeur de projet réelle. Une instruction IIF similaire détermine l’emplacement de l’utilisateur dans la hiérarchie de dimension Date et définit le paramètre de date en conséquence. La dernière ligne de l’action désactive la barre de paramètres du rapport, de sorte que ce dernier s’exécute uniquement avec les valeurs que votre action lui a passées. La figure 9 montre le rapport après l’utilisation de votre nouvelle action et la commande de menu employée dans ProClarity pour l’exécuter.

Laissez-moi ajouter quelques mises en garde. Premièrement, l’explorateur de cube d’Analysis Services Manager ne passe pas les paramètres correctement. Si vous modifiez un champ dans une zone de liste déroulante en haut (par ex., changement de la date de All en 2004), l’explorateur ne peut pas détecter le changement et l’action se comporte comme si la dimension Date est toujours au niveau All. Par conséquent, choisissez un autre outil pour tester votre action.

Deuxièmement, dans votre action, vous pouvez passer explicitement une valeur NULL au lieu d’ignorer le paramètre et de ne rien passer. La syntaxe requise à cet effet est quelque peu étrange. Par exemple, pour forcer le paramètre Proj à NULL sur la ligne URL du listing 3, la syntaxe sera du type "&Proj:isnull=true".

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010