> Tech > Créer un LF « suppléant » pour le PF original

Créer un LF « suppléant » pour le PF original

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

En créant la table et les index SQL, nous avons mis en place les objets base de données performants que nous voulons. Quelques autres changements sont nécessaires pour avoir des fichiers auxquels nos applications HLL existantes pourront accéder sans recompilation préalable.

Tout d’abord, nous modifions le DDS utilisé initialement

pour le fichier physique ORDERHST et le transformons en une définition de fichier logique. Le changement de base est enfantin : ajouter le motclé PFILE à l’entrée niveau d’enregistrement pour référencer la nouvelle table SQL.

Ensuite, exécuter une commande CRTLF (Create Logical File) appropriée pour créer le fichier logique ORDERHST.

Si le fichier physique utilise les mots-clés niveau de fichier REF et niveau de fichier REF FLD, les supprimer (ou les commenter) du fichier logique DDS. (Voir l’encadré « Un rapide coup d’oeil aux formats de fichiers »)

Les fichiers ORDERHSTL1 et ORDERHSTL2 ont des définitions de champs individuelles et tous deux ont un chemin d’accès indexé sur le champ ORDERDATE. Les fichiers ORDERHSTTX1 et ORDERHSTTX2 partagent le même format que le fichier physique (c’est-à-dire, le DDS fichier logique ne contient pas de définitions de champs individuelles). Ces deux fichiers ont un chemin d’accès indexé sur le champ PARTKEY, ainsi que des spécifications select/omit statiques.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010