> Tech > Créer un programme DRDA

Créer un programme DRDA

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Il est relativement simple de convertir un programme qui utilise SQL localement pour qu'il puisse accéder aux données d'un autre système utilisant DRDA. Parfois, il suffit de recompiler un programme qui utilise SQL intégré, avec une nouvelle valeur comme paramètre RDB de la commande CRTSQLxxx. Dans ce cas, le support

Créer un programme DRDA

runtime SQL effectue une connexion
implicite à  la base de données à  distance
spécifiée dans le paramètre RDB.
Vous pouvez contrôler plus finement
les connexions en utilisant l’instruction
CONNECT. Dans l’environnement
DUW, vous disposez aussi de l’instruction
SET CONNECTION, qui vous permet
de faire la navette entre des bases
de données auxquelles vous vous êtes
connecté avec l’instruction CONNECT.

Dans notre exemple, nous utilisons un
programme C simple servant à  interroger
la table COLL1/TBL1 que nous
avons créée dans l’exercice précédent.
Pour convertir un programme CLI à 
l’utilisation de DRDA, il suffirait d’indiquer
le nom RDB en même temps que
l’ID et le mot de passe utilisateur pour
la source de données désirée, dans
l’appel de fonction SQLConnect().

A chaque programme d’application
DRDA est associé un objet appelé
package SQL. Cet objet doit résider sur
n’importe quel serveur auquel l’application
DRDA doit accéder. Il contient
des informations dont le serveur a besoin
pour traiter la plupart des instructions
SQL. L’une des différences entre
les programmes CLI et ceux qui ont été
prétraités est le moment de création
des packages. Pour les programmes
CLI, c’est pendant la première exécution
de l’application et c’est une opération
généralement transparente pour
les utilisateurs. Pour les programmes
prétraités, les packages sont créés automatiquement
au moment de la précompilation
ou manuellement peu
après la compilation au moyen de la
commande CRTSQLPKG (Create
Structured Query Language Package).
Une raison pour utiliser CRTSQLPKG
est que vous pouvez souhaiter créer
des packages sur de multiples serveurs,
alors que le paramètre RDB sur
les commandes CRTSQLxxx ne permet
de spécifier qu’une base de données.

Pour plus d’informations, voir les manuels Distributed Database
Programming, SQL Reference et SQL
Programming Concepts dans la bibliothèque
online DB2 Universal Database
for iSeries, disponible à  http://www.
ibm.com/eserver/iseries.infocenter.
Pour la V5R1, cliquez sur Go, prenez le
chemin Database and file systems,
suivi de DB2 UDB for iSeries, puis
Manuals and Redbooks. Pour les publications
V4R5, changez le niveau de release
en V4R5, cliquez sur Go, puis prenez
le chemin Database and File systems,
suivi de DB2 UDB for AS/400,
puis Books (HTML format).

Deux des technologies les plus importantes
dans un monde connecté et
assoiffé d’informations, sont les communications
de bases de données et de
données. DRDA joint les deux. Bien
que DRDA ne soit pas le seul moyen de
réaliser cette union, il ne fait pas de
doute qu’il s’affirmera de plus en plus
dans le futur.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010