> Enjeux IT > Cybersécurité « une culture nationale au sein de la sphère publique »

Cybersécurité « une culture nationale au sein de la sphère publique »

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 27 février 2019
email

Retour sur #FIC2019, l’événement s’internationalise de plus en plus ! La cybersécurité n’a pas de frontières et devient un enjeu clé de l’action de l’Etat et de la protection des citoyens. Rencontre avec Raphaël Bousquet, Vice-Président EMEA South, Israël et Russie, chez Palo Alto Networks sur les tendances 2019

Cybersécurité « une culture nationale au sein de la sphère publique »

La sphère publique

L’enjeu est important. La cybersécurité doit devenir une véritable culture nationale au sein de la sphère publique, garante d’une société résiliente. Pour répondre à ce défi, Palo Alto Networks entend offrir un réel accompagnement cyber des acteurs du service public (A noter : déjà 780 clients, dont des Ministères, AP/HP, France Télévisions, CCI Paris, Mairie de Paris …).

En tant que signataire de l’Appel de Paris et détenteur du Visa Sécurité ANSSI (catégorie Filtrage, APP et User ID), Palo Alto Networks intervient auprès des collectivités, administrations, ministères et acteurs publics de la santé. En France, Palo Alto Networks, c’est 70 personnes dont une équipe de 15 collaborateurs, dédiés au secteur public,  et composés de consultants internes (SDN, Cloud privé/public, end points) avec une offre de services (architecture, audit, transfert de compétences, formation certifiante).

 

Une mise à l’état de l’art !

Aujourd’hui, “pour la majorité des projets dans le secteur public et le secteur privé, il s’agit essentiellement la mise à l’état de l’art des solutions de sécurité (RGPD notamment). Nous avons une approche disruptive depuis 10 ans,  en ce sens nous consolidons des services de sécurité sur une même plate-forme pour simplifier la vie des RSSI et des équipes de production, et apporter plus d’efficacité ». C’est un fait, les clients n’acceptent plus d’avoir 15 couches de solutions dans leur datacenter pour gérer la sécurité. L’évolution s’oriente vers un déploiement de solutions de sécurité virtualisées dans le Cloud privé ou public.

Côté nouveautés, les endpoints (poste de travail, serveur, device …) se posent en force « on note un vrai renouvellement avec des technologies nouvelle génération capables de stopper les risques car aujourd’hui il faut être capable d’arrêter les risques avant qu’ils ne soient connus ». Palo Alto Networks porte ces projets dans divers secteurs.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécuriser les environnements d’apprentissage numériques

Sécuriser les environnements d’apprentissage numériques

Comment assurer la sécurité des réseaux, des terminaux et des environnements physiques au sein des établissements d’enseignement ? Structurez votre démarche de protection en 3 étapes avec ce nouveau Guide Thématique

La sensibilisation

Autre dynamique, la sensibilisation. « Nous avons de plus en plus de clients qui déploient leurs datas et applications sur le Cloud public, nous les alertons sur la sécurité à gérer ». Les acteurs du Cloud public leur posent une infrastructure (on-demand, agile, flexible …), mais charge à eux de gérer leur sécurité !

« Le rachat de la société Redlock va en ce sens, puisqu’elle s’assure que les clients sécurisent leurs déploiements dans le Cloud d’un point de vue compliance ». L’objectif est donc d’aider à la compréhension de la menace cyber, le tout avec une grande agilité.

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 27 février 2019