> Tech > Dansez-vous sur une corde raide sans filet ?

Dansez-vous sur une corde raide sans filet ?

Tech - Par iTPro - Publié le 10 juillet 2012
email

Quand la journalisation à distance est apparue, quelques releases en arrière, elle s'en tenait à une seule ligne de communication TCP/IP par journal.

Dansez-vous sur une corde raide sans filet ?

Si cette ligne était interrompue, tout s’arrêtait. Les entrées de journal non envoyées s’entassaient côté source et vous croisiez les doigts pour que la machine source ne s’effondre pas avant que la ligne n’ait été réparée et la connexion du journal à distance réactivée.

Cette époque est révolue et c’en est fini de ce mode opératoire. À présent, vous pouvez augmenter vos chances de garder votre connexion de journal à distance opérationnelle en configurant une deuxième, une troisième, voire une quatrième ligne de communication pour acheminer votre trafic de journal à distance. Autrement dit, le même journal peut bénéficier de plusieurs connexions TCP/IP. Considérez ces lignes secondaires comme votre filet de sécurité. Leur présence réduira votre anxiété. Si une ligne devient inopérante, les trois autres prennent le relais.

Vous pouvez en lire plus sur la configuration de ces lignes supplémentaires dans « V6R1 Journal Recovery Enhancements, Part 1. » (April 2008, article ID 21229).

A moins d’avoir des lignes extrêmement fiables, il est imprudent de mettre toute sa foi dans une seule ligne de communication.

Téléchargez cette ressource

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

Ce livre blanc décrit les différents aspects indispensables pour la mise en place d’une approche SD-WAN sécurisée et de confiance. Ce document s’adresse aux consultants et responsables sécurité des systèmes d’information pour bien comprendre les enjeux du Trusted SD-WAN à l’heure de la transformation numérique des entreprises.

Tech - Par iTPro - Publié le 10 juillet 2012