> Tech > DB2 devient universel sur l’AS/400

DB2 devient universel sur l’AS/400

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

L'universalité de DB2 UDB for AS/400 permet d'utiliser une base de données unique pour stocker toutes les données de l'entreprise, traditionnelles et non traditionnelles C'est vrai, IBM a de nouveau rebaptisé la base de données intégrée de l'AS/400. Avec la V4R4, DB2/400 devient DB2 Universal Database for AS/400 (DB2 UDB for AS/400). Mais la V4R4 de la base de données AS/400 va bien au delà  d'un simple nouveau nom. En effet, cette nouvelle version permet à  la base de données de l'AS/400 de réaliser une avancée significative, et ce en l'enrichissant de fonctions permettant de stocker, de gérer, d'indexer et de contrôler toutes les formes d'information imaginables s'appuyant sur une architecture base de données unique et homogène.

Avec un serveur base de données universel il est possible de mettre en oeuvre ou de supporter pratiquement tous les types d'applications. Pour cela, un serveur base de données universel doit posséder les caractéristiques fondamentales suivantes :

  • Fiabilité universelle
  • Support universel d'applications
  • Accès universel
  • Evolutivité universelle
  • Gestion universelle
  • Extensibilité universelle
Depuis longtemps, la base de données intégrée de l'AS/400 fait partie des produits phares du marché dans les cinq premiers domaines cités. Le domaine restant à  améliorer était l'extensibilité. Aussi fort logiquement, le progrès fondamental de la base de données AS/400 en V4R4 réside dans l'extension des types d'informations pouvant être stockés et gérés par la base de données intégrée. Après tout, les informations stockées dans des formats non traditionnels (documents, images et objets multimédias) sont tout aussi importantes que les données hautement structurées généralement stockées dans les bases de données relationnelles. DB2 UDB for AS/400 met en oeuvre une technologie relationnelle objet permettant de stocker, traiter et gérer aussi bien les types de données traditionnels que non traditionnels. Les améliorations de l'extensibilité de la base de données universelle comprennent le support des objets binaires de grande taille (BLOB : Binary Large OBjects), des types et des fonctions définis par l'utilisateur.

Avec un serveur base de données universel il est possible de mettre en oeuvre tous les types d'applications

Outre les améliorations spectaculaires concernant l'extensibilité, DB2 UDB for AS/400 présente également des améliorations de l'accessibilité, de l'évolutivité et de la gestion. Les nouvelles fonctionnalités englobent les tables dérivées, un environnement script SQL Operations Navigator et une optimisation des performances des requêtes. Tout comme avec les précédentes améliorations de DB2 sur l'AS/400, les tables et applications actuelles fonctionneront parfaitement sous DB2 UDB for AS/400 sans modification.

Grâce à  DB2 UDB for AS/400, on peut stocker des données de l’entreprise, aussi
bien traditionnelles que non traditionnelles, dans une base de données unique
plutôt que gérer des référentiels distincts. Les nouveaux types de données de
la V4R4, à  savoir les BLOB, CLOB (Character Large OBject) et DBCLOB (Double-Byte
Character Large OBject), permettent de définir une colonne capable de stocker
ces objets complexes et de grande taille.

On
peut utiliser le type BLOB pour stocker des données binaires de grande taille
comme les images numérisées de contrats ou les plages audio de publicités radio.
Les objets de grande taille de type texte, tels que les mémos d’entreprise et
les propositions commerciales, peuvent être sauvegardés dans des colonnes CLOB
et DBCLOB. En V4R4, la taille maximum d’un objet de grande taille est de 15 Mo.
Mais le support est architecturé de façon à  ce que la limite puisse facilement
atteindre 2 Go dans une version ultérieure. L’exemple suivant montre
comment définir une table servant à  stocker des données traditionnelles et non
traditionnelles se rapportant aux employés. La colonne Resume stocke les curriculum
vitঠdes employés sous la forme d’objets de type caractères de 1 Mo, et la colonne
Photo stocke les photographies numérisées des employés sous forme d’objets binaires
de grande taille, soit 8 Mo.Create
Table Employee ( EmployeeId Integer, NameVarChar ( 50 ), ResumeCLOB
( 1M ), PhotoBLOB ( 8M )

SQL présente une structure de programmation baptisée locator (quelques
fois appelée handle) pour manipuler et référencer des objets de grande
taille dans les applications. Les locators ou releveurs de coordonnés permettent
aux applications de faire référence aux données contenues dans des objets de grande
taille sans avoir à  déplacer ces derniers tant que cela n’est pas absolument nécessaire.
En manipulant des locators, un programme peut exécuter des opérations sur des
objets de grande taille tout en laissant ceux-ci dans la table base de données.
Le contenu réel d’un objet n’est déplacé que lorsque l’objet est assigné à  une
variable hôte ou à  une autre colonne de la base de données. Cette méthode est
beaucoup plus efficace que celle qui consiste à  copier les données des objets
de grande taille dans la zone de travail d’une application chaque fois que l’objet
est référencé.

Téléchargez cette ressource

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Sur fond de vulnérabilités en tout genre, les établissements hospitaliers, pharmacies, laboratoires et autres structures de soin font face à des vagues incessantes de cyberattaques. L’objectif de ce livre blanc est de permettre aux responsables informatiques ainsi qu’à l’écosystème des sous-traitants et prestataires du secteur médical de se plonger dans un état de l’art de la cybersécurité des établissements de santé. Et de faire face à la menace.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010