> Cloud > Déploiement de clouds privés et hybrides

Déploiement de clouds privés et hybrides

Cloud - Par Roger Jennings - Publié le 24 avril 2012
email

Le terme « cloud privé » est controversé, car le « cloud computing » suggère habituellement des connexions via l’Internet public, tandis que les « clouds privés » par définition sont accessibles uniquement ou principalement via un Internet privé détenu par une structure.

Déploiement de clouds privés et hybrides

Le cloud public et les clouds privés utilisent tous les deux la virtualisation de serveurs pour le provisioning à la demande de services de stockage de données et de calcul multi-locataires. Ces services bénéficient d’un haut niveau de disponibilité et d’évolutivité, avec une facturation à l’utilisation ou une rétrofacturation.

WAPA (Windows Azure Platform Appliance), annoncé par l’équipe Windows Azure en juillet de l’année dernière lors de la Microsoft WPC (Worldwide Partner Conference) 2010, est une implémentation de cloud privé de Windows Azure pour les grandes entreprises ayant de très gros besoins en matière de centre de données. WAPA vise à réduire les craintes d’un verrouillage du fournisseur de cloud en permettant la migration de toutes les ressources de données hébergées des centres de données Microsoft vers le client (propriétaire). Hewlett-Packard Co., Dell Inc. et Fujitsu ont conclu un accord pour être les premiers à commercialiser WAPA dans le cadre d’un déploiement en production limité. De son côté, eBay Inc. a annoncé son intention de prendre son bâton de pèlerin et de devenir le premier utilisateur. Un communiqué de presse HP s’est montré dithyrambique : « Cette toute nouvelle collaboration étend les initiatives Infrastructure-to-Application de 250 millions de dollars annoncées en janvier par HP et Microsoft … »

Lors du MMS 2011, l’équipe System Center a annoncé une version bêta de System Center Virtual Machine Manager (VMM) 2012 et le « projet Concero », une nouvelle fonctionnalité System Center pour gérer les applications sur les clouds privés et le cloud public. Une version à fonctionnalité limitée de Concero passera en RTM au cours du second semestre 2011, selon Ananthanarayan Sundaran, responsable marketing de la plate-forme de cloud Microsoft. D’après Sundaran, la sortie initiale permettra aux administrateurs de déplacer des applications d’un cluster VMM vers un autre sur un cloud privé et d’un abonnement Windows Azure vers un autre sur le cloud public. Une vue unique leur permettra aussi de visualiser les applications qui s’exécutent dans les deux environnements.

Toutefois, la version initiale de Concero ne gérera pas le transfert d’applications entre les clouds privés et le cloud public, et Microsoft n’a pas fourni d’informations quant à la disponibilité de cette fonctionnalité. HP semble avoir abandonné WAPA dans ses plans actuels pour les services de cloud. Un nombre substantiel de petites annonces a été passé par Microsoft concernant des emplois de responsables de projet et de programme WAPA, ainsi que pour des ingénieurs logiciels. Cela indique un renforcement de l’équipe en vue d’une sortie d’ici la fin de cette année.

Concero et une combinaison de System Center Configuration Manager et/ou VMM permettront au final le provisioning en libre service amélioré des ressources de calcul et de stockage Windows Azure et sur site, y compris de SQL Server 2008 R2, la prochaine version de SQL Server (nom de code « Denali »), et des bases de données SQL Azure. L’objectif est que les responsables métier et les développeurs puissent allouer leurs propres services informatiques sans l’assistance du département informatique.

L’architecture de « cloud hybride », qui vise à connecter les clouds privés et le cloud public via un VPN tel que Windows Azure Connect, est un thème qui prend de l’importance. Selon Sundaran, la version WAPA constituera la cheville ouvrière pour activer la gestion de gestion de cloud hybride dans Concero. L’appliance permettra aux structures informatiques d’acheter « Windows Azure clé en main ». Cette approche facilitera la connexion des centres de données sur site au cloud public Windows Azure car les deux auront des architectures de stockage et de fabrique de calcul communes. Sundaran attribut le retard de sortie de WAPA à la difficulté de ramener les besoins de l’architecture de fabrique Windows Azure d’un minimum de 900 serveurs à 200 voire moins. Le complément de serveurs minimum réduit étend considérablement les potentialités du marché WAPA.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Migration Windows Server 2008

Guide de Migration Windows Server 2008

L’année 2019 marque la fin de vie de Windows Server 2008/2008 R2 et SQL Server 2008/2008 R2, deux briques très populaires dans l’offre Microsoft et largement adoptées en France par des entreprises de toute taille. Il y a urgence à étudier les solutions possibles, découvrez-les dans ce Guide Thématique.

Cloud - Par Roger Jennings - Publié le 24 avril 2012