> Tech > Des briques pour des applications Web (4)

Des briques pour des applications Web (4)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

XML est utilisé pour stocker des données dans un format indépendant de la plate-forme. Il est particulièrement intéressant pour partager des données entre des applications de type Web et pour mettre les données à  la disposition des développeurs Web sous une forme standardisée. Classiquement, un document XML est transformé en

Des briques pour des applications Web (4)

HTML au moyen de XSLT
(eXtensible Stylesheet Language
Transformations), un dialecte XML spécialisé.
(Pour plus d’informations sur
XML, voir le numéro de juillet-août
2002 d’iSeries News. Les programmeurs,
particulièrement ceux qui
connaissent bien les domaines, sont
généralement chargés de créer des documents
XML, mais les concepteurs
Web peuvent être amenés à  créer des
documents XSLT qui convertissent des
données de XML en format de présentation
HTML.

Bien que certaines des techniques
de développement mentionnées cidessus
puissent être classifiées comme
technologies Web pures ou technologies
de programmation pures, les technologies
les plus récentes comblent le
fossé entre les frontaux du Web et la logique
de gestion et le stockage de données
d’arrière plan.

• HTML est la seule technologie Web
pure évoquée ici, mais d’autres outils
comme Flash et ColdFusion appartiennent
aussi à  cette catégorie.

• Les Java beans et les applications en
RPG ou Cobol sont des techniques
de programmation qui donnent aux développeurs toute la souplesse nécessaire
pour assumer l’éventail des
tâches de maintenance de la logique
de gestion et de la base de données.

• Les servlets et les EJB sont des techniques
de programmation bénéficiant
d’un support spécialisé, grâce
auquel les développeurs peuvent intégrer
plus facilement les applications
aux frontaux du Web.

• Les JSP et XML sont la quintessence
des technologies passerelle utilisées
pour communiquer entre des composants
qui emploient des technologies
différentes, résident sur des
plates-formes différentes et ont été
créées par des équipes de développement
différentes.

Les développeurs d’applications
Web peuvent mêler librement ces technologies
selon les besoins de l’application,
mais la plupart des sites finiront
par choisir un modèle qui impose un
flux standardisé de l’interface utilisateur
vers la logique de gestion. Ainsi,
dans une architecture MVC, on pourrait
choisir des JSP pour la vue, des
servlets pour le contrôleur, et RPG
pour le modèle.

Quelle que soit la technique sélectionnée,
vous constaterez rapidement
que le fait de manipuler le code à  l’aide
d’un éditeur de texte non spécifique,
comme Notepad, est très lourd.
L’investissement en applications Web
s’accompagne naturellement d’un investissement
en outils de développement
et de test appropriés. Sans rentrer
dans le détail des divers produits,
la section suivante donne quelques
idées sur les fonctions et caractéristiques
qui vous seront utiles pour passer
du développement sur écran passif
classique, à  la création de composants
d’applications de type Web.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Travail hybride : 5 enjeux de mise en œuvre

Travail hybride : 5 enjeux de mise en œuvre

Pour rendre le travail hybride évolutif et durable pour la nouvelle ère, directions IT et Métiers doivent résoudre de nombreux défis. Bénéficiez d'un guide complet pour élaborer et exécuter une stratégie de Workplace capable de connecter et responsabiliser les employés pour créer un lieu de travail adaptable, robuste et résilient.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT