> Mobilité > Description de l’architecture d’Exchange 2003

Description de l’architecture d’Exchange 2003

Mobilité - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Par Thierry DEMAN - Mis en ligne le 15/09/2004 - Publié en Janvier 2004

Comme on le voit, Exchange apporte un nombre important de possibilité d'accès et de communications par différentes technologies. Ces différents modes permettent de transmettre des informations sur le réseau local mais aussi vers Internet. Nous allons passé en revue les différents composants utilisés :Le client de messagerie Outlook (Mapi,…)

Le client Outlook (mais aussi d'autres clients) peut communiquer directement avec les services Exchange notamment par MAPI (Exchange RPC), mais aussi par les protocoles POP3/SMTP/NNTP et IMAP.
Ce mode permet aussi d'écrire des scripts basés sur des actions simples (voir Exemple 1 : envoi d'un message). Voir figure 1.

Les applications basées sur CDO

Le composant CDO-EX(Exchange) est un composant serveur
qui utilise aussi ADO et ADSI.
CDO fournit des fonctionnalités
aux applications qui nécessitent les objets
collaboratifs suivant :

  • Les dossiers
  • Les messages
  • Les agendas et Réunions
  • Les contacts
  • Etc.

C’est à  dire tous les éléments dont
les attributs Exchange sont spécifiques.

Le composant ExOLEDB

Ce composant donne un accès de base
aux mécanismes fondamentaux
d’Active Directory et des banques d’information
Exchange.
L’application pratique de ExOLEDB
est de gérer les évènements de type
création, suppression, modification et
autres affectant les banques d’information
directement sur le serveur. (Voir l’exemple 2
de connexion OLEDB).

Les applications « Web »

La plus belle réalisation est probablement
l’interface OWA (Outlook Web Access).
Il permet d’accéder à  tous les types
d’éléments Exchange aussi bien dans la partie privée que
publique.
Les applications Web tireront partie des différents composants
en fonction des données traitées (ASP, ADO et
WebDav).

ASP (ASP.NET)

Le moteur ASP utilisant les composants
ADO et WebDav permet
de relier l’ensemble afin de générer
du « pur » HTML passant sur le
protocole HTTP.
ADO

L’objet ADO version 2.5 est
simple d’emploi et fonctionne
avec peu de définitions préalables.
La connexion ADO permet
de se connecter à  un dossier public ou privé, de gérer les
modifications par transaction. (Voir exemple 2)
La réutilisation des connexions définies dans des sessions
ASP (ou des objets d’applications) permet d’optimiser
les performances sur le serveur. (Voir exemple 4)

XMLHTTP

Ce composant peut être utilisé par l’intermédiaire de ASP ou
directement. (Description plus bas)

Téléchargez gratuitement cette ressource

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

Découvrez SMART DSI, la nouvelle revue du Décideur IT en version numérique. Analyses et dossiers experts pour les acteurs de la transformation numérique de l'entreprise, Gagnez en compétences et expertise IT Professionnelle avec le contenu éditorial premium de SMART DSI.

Mobilité - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010