> Tech > Diagnostic

Diagnostic

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Comme tous les processus Exchange, le Gestionnaire de boîtes aux lettres journalise généralement uniquement les événements importants. Il s’exécute sous le processus de la Surveillance du système et, si vous pensez que le niveau d’enregistrement dans le journal est insuffisant, augmentez le niveau de journalisation de diagnostic pour le composant

Gestion des boîtes aux lettres (Mailbox Management) dans le service MSExchangeSA. La figure 5 présente les paramètres de l’onglet Enregistrement des diagnostics (Diagnostic Logging) d’un serveur. Les services actifs y sont répertoriés, mais vous pouvez sélectionner une des catégories de services afin d’accroître le niveau d’enregistrement. Dans cet exemple, j’ai relevé le niveau de journalisation du composant Gestion des boîtes aux lettres sur Maximum.

Comme pour la majorité des autres processus Exchange, une journalisation accrue pour le Gestionnaire de boîtes aux lettres augmentera considérablement le nombre d’événements consignés. Si le niveau est défini sur Maximum, les événements suivants seront enregistrés :

• 9214 – lance l’exécution du Gestionnaire de boîtes aux lettres sur un serveur.
– 9221 – lance le traitement de la boîte aux lettres spécifiée.
– 9220 – applique une stratégie de destinataire à la boîte aux lettres spécifiée.
– 9224 – indique le nombre d’éléments trouvés dans la boîte aux lettres spécifiée et leur taille.

• 9225 – lance le traitement d’un dossier.
– 9228 – indique le nombre d’éléments trouvés dans le dossier spécifié et leur taille.
– 9303 – indique le nombre d’éléments à supprimer et leur taille.

• 9302 – termine le nettoyage d’une boîte aux lettres (la figure 6 montre une instance de l’événement 9302).

• 9215 – termine l’exécution du Gestionnaire de boîtes aux lettres et indique le nombre d’éléments supprimés, avec leur taille.

Vous verrez peut-être aussi un événement 1022, suivi d’un événement 9231. Il signifie que le Gestionnaire de boîtes aux lettres n’a pas réussi à se connecter à une boîte aux lettres. La raison usuelle de cette situation est la suivante : un administrateur a activé la messagerie pour un utilisateur, mais le système Exchange n’a pas encore créé la boîte aux lettres correspondante (Exchange crée celle-ci lors de la première connexion de l’utilisateur).

Attention à ménager la satisfaction des utilisateurs

Le bénéfice que vous retirerez de l’utilisation du Gestionnaire de boîtes aux lettres sera maximal si vous le mettez en oeuvre dans le cadre d’une stratégie globale de conservation des données. Même si vous n’avez pas une telle stratégie, cet outil constitue un moyen rapide et simple pour mettre en place un contrôle du contenu des boîtes aux lettres sur un serveur Exchange. Néanmoins, avant de passer à l’action, n’oubliez surtout pas d’expliquer aux utilisateurs comment l’utilitaire traitera leurs boîtes aux lettres. Cela leur évitera une surprise à la réception des messages de notification.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT