> Tech > Diagrammes Web

Diagrammes Web

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Un diagramme Web est un fichier qui capture le flux d'une application Web ou une partie de celle-ci. A l'heure actuelle, ce doit être une application Struts : à  l'avenir, IBM espère y ajouter le prochain framework standard JavaServer Faces. Il a été question de Struts dans l'article du mois

Diagrammes Web

dernier, et nous
avons montré comment c’est un excellent framework pour
séparer Model de View et Controller. L’éditeur Web Diagram
permet de faire cela avec un outil visuel. C’est un éditeur
destiné à  créer visuellement des diagrammes Web, de manière
à  visualiser le flux de l’application. Notons que le flux
d’une application Struts est décrit en externe dans le fichier
de configuration Struts, que cet éditeur maintient. Par conséquent,
un diagramme Web est non seulement un outil de documentation
utile, mais aussi un instantané « live » de tout ou
partie du fichier de configuration Struts.
Considérez l’éditeur Web Diagram comme une grande
feuille blanche. Il est vrai que beaucoup d’applications Web
commencent sur une feuille blanche sur laquelle les développeurs
dessinent les pages Web et les flux qui les relient, avant de créer quoi que ce soit. Cet outil
facilite les choses en permettant de
glisser-déposer des icônes représentant
les pages Web et les actions (logique
de gestion) et de tracer des
lignes entre elles pour représenter le
flux. Au début, les icônes sont grisées
et les lignes de connexion sont en
pointillés, puisque les fichiers n’existent
pas encore vraiment. Mais dès que
vous créez ces fichiers (avec les wizards
et les éditeurs), les icônes prennent
des couleurs.
Prenons un exemple concret pour
un programmeur iSeries : vous voulez
écrire une application classique : interrogation
client ou consultation de
stock. Dans ce dernier cas, vous voulez
que la première JSP affiche un champ
d’entrée dans lequel l’utilisateur tapera
un ID client ou un numéro d’article
en stock. Vous voulez aussi inclure
un bouton Submit pour que l’utilisateur
puisse afficher les détails sur ce
client ou cet article de stock.
Nous appelons deux pages Web
quelconques reliées par une certaine
logique de gestion, une interaction
Web. De sorte qu’une application est
en fait une collection d’interactions, où
la page de sortie d’une interaction est
la page d’entrée d’une autre. Dans l’interaction
de cet exemple, la logique
qui effectue la consultation au niveau
intermédiaire est un programme RPG
ou Cobol ou un programme de service
conçu pour être réutilisé. Il prend un
ID client comme paramètre d’entrée et
donne une structure de données client
comme paramètre de sortie. Pour se
conformer à  Struts, cette logique sera
enveloppée dans un Java bean, lequel
sera appelé à  partir d’une action Struts
(c’est-à -dire, une classe Java qui étend
la classe Struts Action). Dans notre diagramme,
par souci de simplicité, nous
affichons une icône d’action unique
pour représenter la logique de gestion.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Avec Cloud in One, les entreprises ne gagnent pas uniquement en agilité, en modernisation et en flexibilité. Elles gagnent également en sécurité et en résilience pour lutter efficacement contre l’accroissement en nombre et en intensité des cyberattaques. Découvrez l'axe Cybersécurité de la solution Cloud In One.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010