> Tech > Dimensionnement du serveur

Dimensionnement du serveur

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Une fois que le client eut décidé d'adopter la solution Terminal Server, l'étape suivante consistait à  déterminer les composants matériels nécessaires pour le système hébergeant Terminal Server. Si vous envisagez de déployer Terminal Server, commencez par consulter le site Web que Microsoft lui consacre. J'y ai trouvé plusieurs livres blancs

très utiles sur le déploiement de Terminal Server, y compris
des articles traitant les problèmes d’administration et les capacités à  prévoir.
Le Tableau 1 récapitule les suggestions concernant les configurations matérielles
requises pour Terminal Server.

J’ai été déçu, jusqu’ici, par les configurations minimales requises décrétées
par Microsoft pour les divers produits (y compris Windows NT), aussi je me méfie
toujours des configurations matérielles prônées. J’ai pris plusieurs précautions
pour m’assurer de l’adéquation du serveur. Premièrement, j’ai choisi une plate-forme
serveur de base extrêmement évolutive en termes de CPU et de mémoire. Ensuite,
j’ai augmenté de 15 à  20 pour cent les chiffres de Microsoft (une formule qui
me réussit bien avec les configurations indiquées par les éditeurs).

Enfin, j’ai testé les performances des applications sur un serveur hors production
exécutant Terminal Server. Ce test était indispensable, car Microsoft fonde ses
recommandations sur des niveaux d’utilisation des clients assez nébuleux (que
montre le Tableau 1) : Léger, Moyen et Intensif. Les utilisateurs de mon client
paraissaient se situer entre Moyen et Lourd, mais je ne voulais pas me tromper.

Une fois le test achevé, j’étais assuré que la configuration du serveur (un serveur
biprocesseur Pentium II Xeon, pouvant évoluer en quadriprocesseur, équipé de deux
processeurs Xeon à  400 MHz et de 512 Mo de RAM) répondait à  la charge initiale
que j’avais prévue.

Certes, l’utilisation du serveur pouvait augmenter considérablement au fur et
à  mesure qu’il gagnerait en popularité, mais je savais que je pouvais accroître
sa capacité si nécessaire.Le dernier domaine à  évaluer, pour prévoir les ressources
requises, était l’utilisation du réseau. Je tenais à  déterminer la bande passante
moyenne utilisée pour chaque session de client Terminal Server. Pour recueillir
les données caractéristiques de l’entreprise, j’ai installé sur le serveur l’outil
Analyseur réseau, ainsi que son agent, qui a ajouté l’objet Segment de réseau
à  l’Analyseur de performances pour simuler le niveau d’utilisation de Terminal
Server par l’entreprise.
Pour évaluer cette utilisation je me suis servi de deux compteurs essentiels de
Segment de réseau : % d’utilisation réseau, qui indique la quantité globale de
bande passante utilisée par un segment de réseau, et Total octets reçus/seconde,
qui donne le nombre d’octets reçus par seconde sur un segment. Une fois en possession
de ces chiffres, je savais avec certitude que la liaison WAN répondait aux besoins
de l’entreprise. J’étais prêt pour le déploiement.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010