> Tech > Distribution

Distribution

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

  La gestion et l'évolutivité de la bande passante sont les principaux soucis de la plupart des administrateurs. Dans le Lab, j'ai pu voir comment les cinq produits se comportaient en la matière.

  WinINSTALL n'offre aucun moyen formel de gestion de la bande passante. On peut, entre autres moyens, introduire un peu

de contrôle en employant l’Intranet Installer de WinINSTALL, qui permet aux clients de télécharger des packages à  partir d’un serveur Web. Ensuite, on peut utiliser Microsoft IIS pour établir une bande passante maximale pour le site Web qui contient les liens vers les packages d’installation.

  eXpress offre un contrôle de bande passante inversé. Si l’on définit cette option sur un client, celui-ci ne pourra exécuter une tâche que s’il dispose d’une certaine quantité de bande passante. On empêche ainsi les clients de se lancer dans des installations sur des liaisons très lentes, mais on ne peut pas alors contrôler l’utilisation de la bande passante du réseau.

   Le contrôle de la bande passante pratiqué par les trois autres produits est plus élaboré. TS.Ready et NETDEPLOY GLOBAL offrent les mêmes possibilités : on peut définir une bande passante maximale pour chaque heure du jour pour chaque client. L’interface de TS.Ready pour définir les contrôles de bande passante, qu’illustre la figure 7, est encombrante et oblige à  travailler avec chaque tranche horaire individuellement. L’interface snap-in de NETDEPLOY GLOBAL est plus facile à  utiliser. Les deux produits permettent également de définir une limite de bande passante pour le trafic de réplication qui se produit entre le serveur principal et les points de distribution. Dans le Lab, j’ai testé cette fonctionnalité sur une liaison de 56 Ko entre deux segments du réseau. La bande passante utilisée est restée à  l’intérieur des paramètres que j’avais définis. En fait, les deux produits se sont ajustés dynamiquement à  la bande passante totale que je leur avais allouée.

   Castanet donne un certain degré de contrôle de la bande passante sur chacun de ces composants. Sur le Tuner, on peut définir un seuil de bande passante en pourcentage de la bande passante disponible ou d’après un débit de données fixe. Mais si l’on choisit la méthode du pourcentage, le Tuner ne peut pas s’adapter dynamiquement aux fluctuations de la bande passante disponible – il maintient le débit défini au début de la session de communication. On trouve le même contrôle de la bande passante sur les Transmitters, les Proxies et les Repeaters. Comme les Transmitters peuvent être très chargés, Castanet offre un moyen supplémentaire de réduction de la bande passante sur ces machines. On peut ainsi réduire la bande passante disponible globale de 10 à  30 %, ce qui facilite le contrôle du trafic du réseau ainsi que de l’utilisation de la CPU du Transmitter.

   Le contrôle actif de la bande passante est utile. Mais il est tout aussi important de réduire la quantité de données échangées entre les serveurs et les clients. Si tous les produits utilisent la compression de données, ils diffèrent dans leur capacité de travailler avec le package au niveau du fichier source plutôt que seulement au niveau package. Si un produit comprime les fichiers source d’une application individuellement plutôt qu’ensemble, on peut ne télécharger que les fichiers nécessaires. Tous les produits, à  l’exception d’eXpress, avec son exécutable unique, permettent dans une certaine mesure de travailler avec des fichiers individuels. eXpress permet de créer un événement qui installe un package .msi à  partir d’un share distant afin que l’on puisse installer sélectivement des fichiers dans la limite autorisée par le package.

   TS.Ready, NETDEPLOY GLOBAL, et Castanet utilisent tous une méthode semblable pour s’assurer qu’ils ne téléchargent que les fichiers nécessaires pendant la mise à  jour ou l’installation du patch. TS.Ready compare les fichiers individuels d’une application à  une base de données de cohérence. NETDEPLOY GLOBAL et Castanet comparent les fichiers à  un fichier OSD (Open Software Description). (OSD, un standard pour décrire les détails des packages applicatifs à  distribuer sur le Web, a été soumis au World Wide Web Consortium – W3C – comme un standard ouvert, mais son statut est en attente.) Le format OSD a pour avantage que les fichiers ASD sont relativement petits mais contiennent suffisamment de détails pour permettre aux produits qui utilisent le format d’évaluer l’état de n’importe quelle application qu’ils installent. Comme je l’ai déjà  dit, Castanet vérifie les fichiers au niveau octet et ne met à  jour que les octets modifiés (plutôt que tous les fichiers modifiés).

   Le multicasting, qui transmet simultanément vers des cibles multiples pour utiliser efficacement la bande passante du réseau, est largement utilisé dans des produits de clonage, mais aucun des produits que j’ai testés ne l’exploite pour le déploiement applicatif. Dans mon réseau de test, le trafic sur mes segments de réseau à  100 Mbps commutés a ralenti considérablement quand j’ai déployé Office 2000 sur plus de sept clients en même temps. Même si j’envoyais aux clients des données identiques, chacun d’eux avait sa propre session unicast. Une session multicast aurait engendré beaucoup moins de trafic. J’ai interrogé chacun des cinq fournisseurs à  propos de la technologie multicast et plusieurs ont fait allusion à  des développements dans ce domaine. Les gens de Tally Systems ont même déclaré que la release 4.0 de TS.Ready, qui devrait être disponible au moment de la parution de cet article, supporterait le multicasting.

   L’évolutivité affecte directement l’utilisation de la bande passante. Un produit qui évolue bien répartit la charge de travail de manière régulière lorsqu’une entreprise grandit. Le produit devrait également rester manageable. Bien que je n’aie pas pu simuler les vastes environnements dispersés qui sont monnaie courante dans les services informatiques, j’ai ajouté une poignée de sous-réseaux (subnets) dotés de liaisons lentes sur mon réseau de test et déployé Office 2000 sur les clients des sous-réseaux. J’ai constaté que les cinq produits possédaient, à  des degrés divers, des fonctions d’évolutivité utiles dans mon environnement de test.

   Les schémas d’architecture des figures 2 à  6 donnent une idée de l’évolutivité de chaque produit. Pour contrôler la charge du réseau, particulièrement sur les liaisons les plus lentes, chaque produit a sa méthode pour créer et maintenir des points de distribution qui gardent les packages à  proximité des utilisateurs finaux qui en ont besoin. La principale difficulté dans un environnement vaste et dispersé consiste à  actualiser en permanence les points de distribution.

   Dans un tel environnement, les solutions à  trois niveaux (three-tier) offertes par Castanet et NETDEPLOY GLOBAL fournissent le maximum d’évolutivité avec le moins de souci. TS.Ready convient également bien à  un vaste environnement dispersé, grâce à  sa gestion intelligente de la bande passante. WinINSTALL et eXpress fournissent également des architectures évolutives, mais leur utilisation dans de très grands environnements risque de créer rapidement des soucis, particulièrement dans un environnement verrouillé où les utilisateurs sont tributaires de l’équipe informatique pour maintenir et déployer les applications à  temps. Néanmoins, l’architecture WinINSTALL ou eXpress ne serait pas idéale dans de nombreux environnements.

   Les besoins particuliers des utilisateurs mobiles préoccupent aussi beaucoup de nombreuses entreprises dans lesquelles les télétravailleurs viennent gonfler les rangs d’une force de travail mobile plus traditionnelle. Il n’est pas facile de tenir à  jour des applications sur des portables connectés de façon intermittente. Les produits qui offrent un contrôle granulaire de la bande passante sont capables d’offrir aux utilisateurs mobiles des packages de taille moyenne sans perturber les communications habituelles des utilisateurs. Mais les grandes applications posent encore un problème. Dans de nombreux cas, la réponse raisonnable consiste à  stocker de grands packages sur un CD-ROM afin que les utilisateurs procèdent à  la mise à  jour au moment de leur choix. eXpress et WinINSTALL conviennent bien pour cette méthode, parce que leur package présente un format relativement simple et que, dans la plupart des cas, il ne nécessite pas un client installé.

   On peut configurer deux des trois autres produits pour charger des packages à  l’aide d’un CD-ROM, mais la configuration pourrait être plus compliquée que celle d’eXpress. Les canaux de Castanet se comportent bien sur un CD-ROM, quelle que soit la méthode retenue par l’utilisateur final : qu’il choisisse une application dans le menu Tuner ou que ce dernier recherche périodiquement des mises à  jour sur le CD-ROM. (Le dernier cas suppose que l’administrateur envoie périodiquement à  l’utilisateur un CD-ROM à  jour et que celui-ci laisse ce CD-ROM dans le lecteur où qu’il soit invité à  l’insérer.) NETDEPLOY GLOBAL étend également ses emplacements source pour inclure un CD-ROM. Quant à  TS.Ready, elle n’avait pas de fonctionnalité CD-ROM au moment de mes tests, mais les ingénieurs de Tally Systems m’ont indiqué qu’elle serait présente dans la release 4.0.

   Le téléchargement transactionnel est un autre procédé intéressant pour les utilisateurs mobiles. Quand on le combine avec le contrôle de la bande passante, les utilisateurs peuvent continuer à  travailler en ligne, sans interruption, pendant que leur portable est en train de recevoir tout doucement un package. Lorsqu’ils se déconnectent, le téléchargement s’interrompt à  un point de contrôle. C’est de là  que le téléchargement reprendra à  la prochaine connexion. Cette reprise est appelée redémarrage au point de contrôle. Grâce à  cette méthode, on peut distribuer de grands packages à  des clients mobiles, pendant plusieurs jours, et les lancer une fois la distribution terminée. Tous les produits que j’ai testés, à  l’exception de WinINSTALL, permettent des redémarrages au point de contrôle.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010