> Tech > DSLO : Les profils d’installation

DSLO : Les profils d’installation

Tech - Par iTPro - Publié le 23 avril 2012
email

Les profils installation sont utilisés pour l'installation automatique au moyen du média Central Site Distribution.

DSLO : Les profils d’installation

Ces profils contiennent des valeurs prédéfinies pour les options de mise à niveau et d’installation. IBM précrée quatre profils d’installation par défaut.

•    QCHGPRILNG : Change primary language
•    QIBMRPLRLS : IBM replace current release
•    QINSNEWSYS : Install new system
•    QRPLRELLVL : Replace current release

QCHGPRILNG est un profil d’installation préconfiguré destiné à changer la langue primaire sur un système existant. 

QIBMRPLRLS est le profil le plus courant utilisé pour faire une mise à niveau d’un système cible pour passer à une release OS supérieure. Par défaut, la mise à niveau concerne le code interne sous licence, le système d’exploitation et les programmes sous licence. 

QINSNEWSYS est le profil par défaut utilisé pour installer un nouveau système cible.

QRPLRELLVL est utilisé pour faire passer un système cible à une release d’OS supérieure. Contrairement au profil d’installation QIBMRPLRLS, l’action par défaut pour QRPLRELLVL consiste à mettre à niveau/réinstaller le code interne sous licence, le système d’exploitation, et tous les programmes sous licence, même ceux qui sont déjà compatibles avec la nouvelle release.

Si vous préférez utiliser des options d’installation différentes pendant une mise à niveau automatique, IBM vous permet de créer facilement vos propres profils d’installation personnalisés. Vous trouverez ci-après des photos d’écrans successives pour créer un profil d’installation personnalisé, avec explication des différentes options.

Dans la figure 1, les profils d’installation se trouvent sous GO LICPGM option 41, Work with installation profiles.

Dans la figure 2, pour créer votre propre profil d’installation personnalisée, sur Work with installation profiles, placez un 1 sur le champ Opt et le nom du nouveau profil sous le champ Installation Profile.

Dans la figure 3, l’écran Create Profile Details vous sert à déterminer le type d’installation.
1=Replace current release with new release
2=Install new system
3=Change primary language using media
containing secondary language

Dans la figure 4, sur l’écran Create Operating System Installing Options :
1=Restore programs and language objects
from distribution media
2=Do not restore programs or language
objects
3=Restore only language objects from
distribution media

L’option 1 sert généralement pour une nouvelle installation, une réinstallation, ou une mise à niveau de la release de l’OS. L’option 2 ne restaurera pas les objets du programme ou de la langue. Cette option peut servir à effectuer une installation abrégée du système d’exploitation qui recréera les bibliothèques ou les objets endommagés (mais ils seront vides) et recréera la table des points d’entrée du système. L’option 3 est utilisée seulement pour changer ou réinstaller la langue primaire du système.
Cet écran vous donne aussi la possibilité d’effacer les files d’attente de jobs et de sortie sur le système cible.

Dans la figure 5, vous pouvez choisir les valeurs suivantes pour chaque option sur l’écran Change restore Options :
1=Restore from Central Site Distribution media
2=Do not restore from Central Site Distribution media
3=If the objects or values already exist on the target system, then nothing is restored from media. If the objects or values do not exist, then they will be restored from the Central Site Distribution media. (Si les objets ou les valeurs existent déjà sur le système cible, rien n’est restauré à partir du média. Si les objets ou les valeurs n’existent pas, ils seront restaurés à partir du média Central Site Distribution).

•    System Information : inclut des valeurs systèmes et des objets de gestion du système, comme les chemins d’accès.
•    Edit descriptions : objets de type *EDTD
•    Message reply list : messages de requêtes dans WRKRPYLE pour que le système donne une certaine réponse
•    Job Description : objets *JOBD utilisés par des profils pour des attributs associés à certains jobs.
•    Subsystem description : définit les attributs opérationnels du sous-système y compris les entrées de poste de travail et de routage.

Sur la photo d’écran, j’ai décidé de garder l’information système et d’éditer les descriptions sur le système cible mis à niveau. Cependant, si ces objets n’existent pas, ils seront restaurés à partir du média DSLO du système source. Quant aux entrées de la liste de réponse, elles seront forcément restaurées à partir du média DSLO, soit en ajoutant de nouvelles entrées soit en remplaçant les entrées existantes sur le système cible. Enfin, les descriptions de jobs et les descriptions de sous-systèmes ne seront pas restaurées à partir d’une bande même si elles n’existent pas déjà sur le système cible.

Dans la figure 6, l’écran suivant s’intitule Create Major System Options. L’option Enable automatic configuration vous permet de décider de créer automatiquement, ou non, des descriptions pour les éventuelles nouvelles ressources que le système trouve (comme TAP01 pour un lecteur de bandes). Device configuration naming et Default special environment resteront généralement *SAME, sauf si l’on change vers ou à partir d’un environnement S/36 pendant l’installation.

Dans la figure 7, l’écran Change Licensed Program Options permet de contrôler la manière d’installer/mettre à niveau les programmes sous licence.

•    Install Option a quatre valeurs possibles :
1=Installed products
2=All products
3=New products
4=Target system default (Si des programmes sous licence autres que QGPL, QUSRSYS, 57xxSS1 option 1, ou 57xxSS1 option 3 existent, ils seront mis à niveau. Dans le cas contraire, s’il y a des programmes sous licence supplémentaires, les nouveaux programmes sous licence provenant du média seront installés.)
•    Installation device : la valeur *ALTIPL est l’unité d’installation/redémarrage alternée et c’est la valeur la plus courante.
•    Replace if current : le système comparera la release du programme sous licence sur le système cible à celle du programme sous licence sur bande. Si la valeur est N, le programme sous licence ne sera installé que si la release du média est supérieure à celle du système. Si la valeur est Y, le programme sous licence sera installé à partir du média même s’il est au niveau courant.
•    Automatic IPL détermine si le système est « IPLé » après que les programmes sous licence aient été installés.

Dans la figure 8, dès que vous appuyez sur Entrée sur l’écran Create Licensed Program Options, le système vous ramène au menu Work with Installation Profiles et le message suivant : Installation profile xxxxx created devrait apparaître au bas de l’écran.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par iTPro - Publié le 23 avril 2012