> Tech > Eléments de configuration Vmware ESXi 4.1

Eléments de configuration Vmware ESXi 4.1

Tech - Par iTPro - Publié le 19 juin 2012
email

Configuration du serveur PXE / DHCP, script de post-configuration PowerCli et configuration cible de l’hôte.

Eléments de configuration Vmware ESXi 4.1

Configuration du serveur PXE / DHCP

La configuration du serveur PXE se fait normalement. Seul le fichier  /var/lib/tftpboot/menu doit être modifié pour prendre en compte le middleware et le fichier kickstart : voir listing 1 et figure 2.

default local
display grph
prompt 1
timeout 300
label NEWESXi
        kernel mboot.c32
        append vmkboot.gz — vmkernel.gz — sys.vgz — cim.vgz — ienviron.tgz — image.tgz — install.tgz ksdevice=vmnic0 ks=http://IP du serveur DHCP/ks.cfg PBHOST=«IP du VCENTER»:3333 — lance-boot.tgz

Il faut donc ajouter les paramètres suivants :

  • PBHOST=«IP du VCENTER»:3333

Spécifie l’adresse du serveur destiné à recevoir le « birthmessage », ici, le vCenter.

  • — lance-boot.tgz

Permet d’ajouter le middleware à la liste des fichiers à télécharger lors de l’installation de l’esxi

  • ks=http://IP du serveur DHCP/ks.cfg

Spécifie le repository du fichier d’insallation kickstart

Remarque
Le fichier lance-boot.tgz est à ajouter au repository contenant les fichiers d’installation d’ESXi . Ce fichier doit avoir les droits UNIX 755 (chmod 755 lance-boot.tgz pour éviter une erreur lors du téléchargement via TFTP.

# Exemple de fichier kickstart : voir listing 2.

rootpw –iscrypted “mot de passe root crypté”
bootloader –location=mbr
auth –enableshadow –enablemd5
install url ks=http://IP du serveur DHCP/esxi/
keyboard fr

reboot
modifié pour prendre en compte le middleware et le fichier kickstart :
default local
display grph
prompt 1
timeout 300
label NEWESXi
        kernel mboot.c32
        append vmkboot.gz — vmkernel.gz — sys.vgz — cim.vgz — ienviron.tgz — image.tgz — install.tgz ksdevice=vmnic0 ks=http://IP du serveur DHCP/ks.cfg PBHOST=«IP du VCENTER»:3333 — lance-boot.tgz

Remarque
Si aucun serveur DHCP n’est disponible sur le réseau, il faut le configurer sur le serveur PXE (fichier dhcpd.conf).

# Exemple de fichier dhcpd.conf : voir listing 3.

allow booting;
allow bootp;

# option definitions common to all supported networks…
option domain-name « esx.deploiement.com »;
option domain-name-servers 10.0.XX.XXX;

option subnet-mask 255.255.255.0;
default-lease-time 600;
max-lease-time 7200;

subnet 10.0.XX.0 mask 255.255.255.0 {
  range 10.0.XX.1 10.0.XX.254
  option broadcast-address 10.0.XX.255;
  option routers 10.0.XX.1;
  next-server 10.0.XX.71;
  filename « pxelinux.0 »;
}

Les deux options importantes sont :

  • next-server : spécifie l’adresse ip du serveur TFTP pour le réseau 10.0.XX.0
  • filename : spécifie le nom du client PXE à télécharger sur la machine demandant une configuration réseau.

Remarque
S’il s’agit d’un serveur DHCP Windows, les options 66 et 67 correspondent respectivement à next-server et filename.

Ci-dessous une capture d’écran de la console de configuration DHCP de Windows 2008 : voir figure 3.

Script de post-configuration PowerCli

La partie PowerCli est divisée en plusieurs fichiers :

  • esxi-tuner.ps1 : fichier principal du script
  • config-network.ps1 : permet la configuration du réseau
  • config-security.ps1 : permet l’intégration du nouvel hôte à un domaine Active Directory pour l’authentification
  • config-time.ps1 : permet de configurer le service NTP
  • functions.ps1 : contient les fonctions utiles au script
  • tuner.ini.ps1 : fichier de contenant les variables de configuration du script.

Configuration cible de l’hôte

Réseau :

– 1 Dvswitch (nombre d’Uplink à définir dans le fichier tuner.ini.ps1 en fonction du nombre de cartes réseaux de l’hôte) :

  • 1 Dvportgroup par VLAN reliés à deux Dvuplinks en « loadbalancing on SRCID »
  • 1 Dvportgroup pour le stockage  contenant deux vmkernel configuré pour ISCSI .

– 1 vSwitch (vswitch par défaut relié à une vmnic) :

  • 1 portgroup + vmkernel Vmotion,
  • 1 portgroup + vmkernel de management.

Services :

– Authentification

  • Jonction au domaine AD spécifié dans le fichier tuner.ini.ps1

– NTP

  • Ajout des serveurs Ntp spécifiés dans le fichier de configuration du script, ajout d’une exception pour NTP dans le firewall de l’hôte

– VMware

  • Ajout de l’hôte dans le cluster  ESX spécifié dans le fichier de configuration.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro - Publié le 19 juin 2012