> Tech > Emulateur W32 TN2520 de Mochasoft

Emulateur W32 TN2520 de Mochasoft

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Est-ce qu'un émulateur de terminaux pour chaque PC de votre société, au même coût qu'une seule licence pour un poste d'émulation de terminal venue de l'un des acteurs majeurs du marché vous intéresse ? Dans l'affirmative, voyez la solution W32 TN5250 de Mochasoft, proposé en plusieurs variantes (Windows, Macintosh,

Emulateur W32 TN2520 de Mochasoft

Java) à  l’adresse http://www.mochasoft.dk.
Occupant moins de 250 Ko en mode non zippé, W32 TN5250 est plus puissant
qu’on ne l’imagine (la figure 1 représente la fenêtre d’émulation de
terminal principale.)

           
Les fonctions de cet émulateur sont les suivantes : nommage de
session de terminal, émulation de terminal couleur 24 x 80 et 27 x 132,
dimensionnement automatique de l’écran et outils de personnalisation des
polices et des couleurs. Avec la version 2.0, actuelle, on peut enregistrer des
macros simples et personnaliser la barre d’outils et le clavier (y compris les
touches de fonction), même si les écrans de personnalisation demandent une
certaine accoutumance pour qui est habitué au glisser-déposer des autres émulateurs.
Autre particularité intéressante : la possibilité d’envoyer des écrans
5250 par e-mail à  partir du menu (l’émulateur joint les écrans au courrier
électronique en tant que fichiers texte).

           
Si on le sollicite à  fond, le W32 TN5250 de Mochasoft s’affirme comme
un émulateur puissant, doté de la plupart des fonctions modernes que l’on
est en droit d’en attendre. Au prix d’environ 250 dollars pour une licence
de site complet, c’est un petit package doté de gros moyens, à  un prix
raisonnable.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010